Skip Navigation Links > Détail article
La formation professionnelle est un pilier pour la création d’une classe moyenne en RDC
Publié le 21/10/2022
« La formation professionnelle est un pilier pour la création d’une classe moyenne en République démocratique du Congo (RDC) », a déclaré, jeudi à Kinshasa, Mme Esther Shimba Mwema, conseillère de la ministre de la Formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu Kabenga.

Intervenant à l’occasion de la conférence de lancement du partenariat du secteur privé entre la RDC et la Tanzanie, ainsi que le partage des informations relatives au « forum multinational, économique, pastoral pour le business, investissements et la paix » de novembre prochain en Tanzanie, Mme Shimba a souligné que, pour matérialiser la vision du Président de la République relative à la création d’une classe moyenne en RDC, la population doit être formée dans tous les domaines de développement, afin d’être utile dans la société.

Elle a affirmé que le ministère de Formation est prêt à accompagner les débutants et les analphabètes pour une auto emploi.

De son côté, M. Robert Ngambi Ganyama, directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Intégration régionale et francophonie, a invité les entrepreneurs congolais à étudier les points forts et faibles de l’économie tanzanienne, afin de saisir les nouvelles opportunités pour mutualiser les économies de la RDC et de les transformer en un marché de consommation.

« Le ministre Didier Mazenga avait préparé le dossier de l’adhésion de la RDC à la communauté de l’Afrique de l’Est et même la grande commission mixte, et nous sommes en train de travailler sur les normes à répondre en tenant compte des intérêts de notre pays », a-t-il indiqué.

Selon M. Ngambi, avec sa géographie et sa superficie de 2.345.000 (deux millions, trois cent quarante-cinq mille) Km2, la RDC est à la fois, un pays de l’Est, de l’Afrique centrale, de l’Ouest, de l’Afrique du Nord et de l’Afrique Australe.

Pour la création de la nouvelle chambre de commerce RDC-Chine

A son tour, le conseiller du ministre de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises, Popol Biabia Mumpele a invité le gouvernement à entrevoir la possibilité de créer dans les prochains mois, une Nouvelle chambre de commerce RDC-Chine afin de faciliter le volume des échanges entre ces deux pays.

« En ce qui concerne les PME, le volume d’échange, c’est d’abord avec la Chine, les Emirats Arabes Unis, ensuite viennent les échanges diversifiés avec les 9 pays voisins », a-t-il soutenu.

Il a, en outre, invité les opérateurs économiques congolais qui prendront part au forum économique de Zanzibar, en Tanzanie, à identifier les voies et moyens de faire grandir le business qui, auparavant, se pratiquait frauduleusement.

Cette activité, rappelle-t-on, a été organisée par la plateforme Groupe des entrepreneurs pour le business, investissements et la paix (GEBIP), en partenariat avec la représentation de la chambre de commerce de la RDC pour les pays membres de la communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), en collaboration avec la chambre du commerce de Tanzanie.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz