Skip Navigation Links > Détail article
Jean-Marc Kabund plaide pour l’amélioration du budget destiné aux FARDC
Publié le 17/11/2021
Le premier vice-président de la chambre basse du Parlement, Jean-Marc Kabund a Kabund, a plaidé pour la révision à la hausse du budget alloué aux forces de l’ordre et de défenses de la RDC, afin de leur doter de moyens logistiques adéquats pour répondre au défi sécuritaire notamment dans l’Est du pays.

Jean-Marc Kabund qui intervenait lundi à la plénière, au cours du débat général sur le projet de loi de finances pour l’exercice 2022, présenté par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a émis le vœu de voir le budget 2022 refléter la vision du Président de la République, contenu dans le programme du gouvernement axé notamment sur la sécurité dans les provinces sous état de siège, la gratuité de l’enseignement et le social de congolais.

Pour lui, il est difficile de réaliser la vision du Chef de l’Etat avec un budget non conséquent à disposition des FARDC qui se livrent à un combat sans merci au front, dans les provinces de l’Ituri, du Nord et du Sud-Kivu. « Comment pouvons-nous arriver à ce résultat si on a un budget qui ne reflète pas la vision que vous nous aviez présenté? », s’est interrogé le premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Il a invité ses collègues à accorder priorité au social, à l’éducation, la santé et la défense dans leur proposition d’amélioration dudit projet de loi, avant de les invité à faire des concessions en ce qui concerne leurs émoluments, en acceptant de les diviser par deux pour augmenter tant soit peu le budget de ces secteurs. « Nous devons accepter qu’aujourd’hui ce que touchait un ministre hier soit divisé par deux, ce que touchait un député hier, soit divisé par deux. Chers collègues, le Premier ministre n’a rien à voir parce qu’il a déjà déposé ce projet de loi des finances. C’est nous qui sommes maintenant les maîtres. Nous, nous pouvons faire de ce projet du Budget tout ce que nous voulons. L’occasion nous est donnée de corriger ce budget de manière à ce que nous doublons ou triplons le budget de l’armée et de l’éducation », a dit Jean-Marc Kabund.

A en croire le premier vice-président de l’Assemblée nationale, le budget alloué au fonctionnement de la présidence de la République, le Parlement et le gouvernement ne reflète pas le caractère social du programme gouvernemental et ne corrobore pas non plus à la vision du Chef de l’Etat sur la sécurité du territoire national, principalement dans la partie Est.

Il a, par ailleurs, félicité les efforts du Gouvernement dans la maximisation des recettes et la lutte contre la fraude, la corruption et le détournement, qui ont permis d’atteindre pour une première fois dans le pays, les prévisions budgétaires de l’ordre de 20.730,1 milliards de Francs congolais, avec un taux d’accroissement de 41,8% par rapport à l’exercice 2021 chiffré à 14 620,5 milliards de Francs congolais.

Ce projet de loi présenté par le 1er Ministre contient un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 20.730,1 Milliards de Francs congolais qui, par rapport au budget initial de l’exercice 2021 chiffré à 14 620,5 milliards de Francs congolais.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz