Skip Navigation Links > Détail article
Blue Chip technologies bientôt à la conquête du Congo profond après son lancement officiel
Publié le 20/08/2021
Les activités de Blue Chip technologies qui vont s’étendre à l’intérieur de ce pays, ont officiellement démarré en RDC après la cérémonie officielle de son lancement.
Après l’inauguration des installations de leur siège situé au 13ème niveau de l’immeuble Crown Tower sur avenue Batetela dans la commune de la Gombe intervenue mardi, les responsables de l’entreprise Blue Chip technologies ont procédé jeudi au lancement officiel de cette dernière au cours de laquelle ils ont affiché leur ambition d’aller à la conquête du Congo profond.

C’est le Salon Kasaï du Pullman qu’ils ont choisi pour organiser cette cérémonie de cette entreprise qui développe des activités dans le domaine de l’informatique, avec comme particularités l’analyse, la construction et le développement des infrastructures et la consultance.

Ces responsables étaient tous là, avec en tête le directeur manager, M. Kazeem, ses collaborateurs directs dont le co- fondateurs Bruno Olumide Soyombo, et le directeur pays (RDC), M. Tunde Adinoye.

Parmi les témoins de l’événement, M. Oumar Souleymane, Ambassadeur de la République du Nigeria en RDC. M. Schilo Franklinel, le Conseiller Numérique de la Commissaire générale en charge de la Culture, arts, Communication, médias et NTIC de la ville de Kinshasa était aussi de la partie.

Il était d’ailleurs le premier à prendre la parole en relevant que c’est une joie pour la ville de Kinshasa d’abriter cette cérémonie de lancement.

« Nous à Kinshasa, nous travaillons déjà dans le sens de combattre la fracture numérique. La vision du gouverneur est de permettre à ce que le secteur du numérique se développe. Notre intention est celle de travailler avec tous les acteurs de ce secteur pour lui permettre d’aller en avant. Nous savons comment ce secteur avance dans plusieurs domaines, notamment celui de la banque. Nous estimons, que c’est le cadre idéal pour accompagner Blue Chip », a-t-il promis.

En tant que politique,a –t-il, reconnu, notre travail est de tout faire pour que le secteur de la technologie aille de l’avant. Plus nous avons des investisseurs dans ce secteur, plus notre pays ira de l’avant.

Pour sa part, L’Ambassadeur Oumar Souleymane a salué ce projet en soulignant qu’il s’agit d’une réponse africaine au problème africain qui contribue à rehausser le niveau ou à développer le continent. En RDC il y a plusieurs secteurs importants dans lesquels il faut investir. Tel est le cas comme l’éducation, la technologie et l’agriculture…

En ce qui le concerne, M. Bruno Olumide Soyombo, s’exprimant au nom de ses partenaires a souligné que l’ambition de cette entreprise c’est d’être la première dans le domaine du numérique. L’accent sera aussi mis sur la formation. Actuellement nous avons des bureaux à Lagos (Nigeria), Lusaka (en Zambie) Nairobi au Kenya, a-t-il indiqué.

Comme à ses habitudes, la presse a posé quelques questions aux responsables sur les motivations, la vision de ce projet, sur son plan d’expansion à l’intérieur de la RDC. A ce sujet, il faut retenir qu’après Kinshasa, Lubumbashi est la prochaine ville de la RDC qui accueillera Blue Chip.

Cette dernière utilise abondamment la main d’œuvre locale avec son service technique et certains responsables dans les services administratifs.

Le tout s’est passé dans une ambiance non enfant, surtout avec le cocktail offert à l’occasion.

Boni Tsala
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz