Skip Navigation Links > Détail article
La Coordination du Comité laïque de coordination reçue par le Vice-ministre de la Justice
Publié le 25/06/2021
La délégation du CLC a évoqué avec le vice-ministre de la Justice les questions d’Etat de droit.
Le Vice-ministre de la Justice, Amato Buyubasire a échangé, le jeudi 24 juin 2021, avec la délégation de la Coordination du comité laïque de coordination(CLC).

Conduite par Justin OKANA, le CLC a au sortir de l’audience indiqué devant la presse : « nous sommes venus féliciter son excellence Amato Buyubasire Mirindi à l’occasion de son élévation qui est un grand combattant du CLC, nous sommes venus l’encourager dans cette recherche de la justice dans notre pays.

Nous devons évoluer vers un Etat de droit qui est le discours officiel de la nation. Comme nous le savons tous, la justice élève une nation. D’où la ministre d’Etat et le Vice-ministre de la Justice ont un rôle important à jouer pour faire de la Rdc un Etat de droit ».

Justin Okana a évoqué le cas sur les violences exercées contre les militants de l’opposition qui manifestent, ce membre du ClC a déclaré : « vous vous souvenez que le CLC a toujours prôné la justice. Dans nos différents messages, nous avons demandé que nous puissions évoluer vers un Etat de droit, c’est-à-dire que les citoyens respectent les lois de la République. Cela nous permettra d’être tous au même niveau et qu’il n’y est pas des gens qui soient au- dessus de la loi ».

En ce qui concerne l’organisation des marches dans la ville de Kinshasa, le CLC a précisé que dans les méthodes de travail du CLC, il y a la sensibilisation, la formation et ils mettent un accent particulier à la formation, à la non-violence.

Gisèle Tshijuka
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz