Skip Navigation Links > Détail article
La RDC engagée à faire des ODD le principal levier de son action de développement
Publié le 14/12/2020
Le vice-ministre du Budget, Félix Momat Kitenge a déclaré le week-end à Kinshasa, que la République Démocratique du Congo ayant souscrit aux Objectifs de Développement durables (ODD), s’est engagée à en faire le principal levier de son action de développement.

Félix Momat Kitenge qui a fait cette déclaration lors de la présentation d’une étude de Caritas Congo Asbl sur le budget 2018 face aux priorités nationales des ODD, a salué l’initiative de cette organisation, de contrôle citoyen des politiques publiques, notamment à travers le budget de l’Etat, laquelle initiative rencontre le premier rapport national d’Examen Volontaire 2020 de la RDC qui a permis d’évaluer le progrès réalisé par le pays sur les ODD.

Selon M. Félix Momat Kitenge, le nouveau gouvernement a relevé le niveau des dépenses publiques à 19,0% du PIB en 2020 contre 10% en 2019.

« Quant aux dépenses publiques réalisées (hors dons), elles sont restées inférieures à 11% du PIB, sur ces quatre dernières années, contre une moyenne de 18% pour les autres pays Africains subsahariens. Ce niveau déprimé des dépenses pourrait hypothéquer les chances du pays d’atteindre ses objectifs de développement durable à l’horizon 2030 », a reconnu le vice-ministre.

« Cependant, au terme de la transition politique de 2019, le nouveau gouvernement a relevé le niveau des dépenses publiques à 19,0% du PIB en 2020 contre 10% en 2019, impulsées par les programmes sociaux du Gouvernement; un important accroissement des dépenses d’investissement de soutien à la croissance et une forte augmentation des dépenses salariales, pour améliorer le pouvoir d’achat des masses laborieuses longtemps oubliées », s’est-il réjoui.

« Pour la première fois depuis cinq années, les dépenses publiques de la RDC se situent à la hauteur de la moyenne des pays d’Afrique subsaharienne, a ajouté le vice-ministre du Budget. Ce niveau reflète l’ambition du nouveau Gouvernement à répondre rapidement aux préoccupations sociales de la population et à accélérer la mise en œuvre des ODD ».

« Les conclusions de l’étude sont certes pessimistes sur l’alignement du budget de l’Etat aux priorités ODD, mais nous sommes déterminés, dans le cadre de la réforme des finances publiques en cours, à mettre en place des budgets programmes axés sur les résultats dès l’exercice budgétaire 2021 », a rassuré Mr Félix Momat Kitenge.

Il en a appelé pour cela, à l’appui des partenaires au développement. Il a enfin remercié Caritas Congo Asbl et le PNUD d’avoir initié la réalisation de cette importante étude qui met à la disposition des parties prenantes, de fortes recommandations sur l’élaboration des budgets pro-ODD. Il a félicité également tous les Experts qui ont travaillé sur cette étude.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz