Skip Navigation Links > Détail article
Défense : Nord-Kivu : Engagement des responsables des armées de la sous-région des Grands lacs à mutualiser les efforts contre les groupes armés
Publié le 29/10/2019
Les travaux de la 2ème réunion de haut niveau des responsables militaires du Burundi, du Rwanda, de l’Ouganda, de la Tanzanie, de la MONUSCO et l’AFRICOM tenue à Goma, du 24 au 25 octobre, sous la présidence du chef d’état-major des Forces armées de la République Démocratique du Congo, le général d’Armée Célestin Mbala Musese, se sont clôturés dans la soirée de vendredi sur un engagement des parties prenantes à « mutualiser « les efforts et la logistique pour pouvoir amener la paix à l’Est de la RDC et dans la sous-région » de Grands Lacs.

Selon le général Major Léon Richard Kasonga, porte-parole des FARDC qui s’exprimait au cours d’une interview à la clôture de ces assises, les délégations conviées ont «parachevé les réflexions stratégiques entamées » depuis le 13 septembre écoulé et devoir amorcer « les actions projetées ». « Nous sommes une armée nationale, nous sommes une armée au service de notre peuple », a expliqué le porte-parole des FARDC qui a assuré que tout va se passer conformément à la carrière militaire qui exige un travail «en fonctions des ordres précis et d’une planification précise».


Se basant sur le serment du militaire, le général Léon Richard Kasonga a appelé le peuple à la compréhension car, indiquant que toutes les actions entreprises ont pour finalité d’asseoir une paix totale.
Répondant à une rumeur faisant état d’un éventuel appel à l’entrée sur
le sol congolais des forces étrangères partant de ces assises de Goma, le général Léon Richard Kasonga a réfuté toutes ces allégations, assurant que les Forces armées de la RDC disposent de tous les moyens nécessaires pour faire face à tous les groupes armés, quels qu’ils soient. Il a ainsi fait allusion à la neutralisation du général Sylvestre Mudacumura des FDLR qui a été neutralisé, selon lui, par éléments des forces spéciales des FARDC. « Nous mutualisons nos ressources et nos moyens, cela ne veut pas dire que nous ferons appel à des forces étrangères pour venir opérer sur le sol congolais, loin de là », a conclu le général Major Léon Richard Kasonga. ACP/Zng/nig
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz