Skip Navigation Links > Détail article
RDC : Glencore conclut un nouveau contrat de vente de cobalt avec le chinois GEM
Publié le 09/10/2019
Le géant suisse Glencore, actif en RDC sur les mines Katanga et Mutanda, vient de conclure un nouvel accord pour vendre au fabricant chinois de batteries GEM, un minimum de 61 200 tonnes de cobalt entre 2020 et 2024. Si aucun détail concernant le prix de vente n’a été donné, le contrat est présenté comme un prolongement du partenariat stratégique à long terme entre les deux groupes sur le cobalt.

« Ce partenariat sur le long terme offre à Glencore un débouché stable pour une part significative de sa future production envisagée de cobalt », a commenté Nico Paraskevas, le responsable de la promotion du cobalt et du cuivre chez la compagnie suisse. Du côté de GEM, on est également heureux de cet accord « qui soutiendra la contribution continue du groupe au nouveau marché chinois de l’énergie ».

Cette information intervient alors que Glencore a indiqué début août qu’elle fermait pour 2 ans sa mine de cuivre et cobalt Mutanda, dont la viabilité est rendue incertaine par la chute des prix de l’or bleu. Si cette annonce avait eu pour effet de stimuler les prix, ces derniers demeurent faibles par rapport aux pics atteints en 2018.

Selon RBC Capital Markets, le nouvel accord de vente indique que le marché du cobalt s’améliore. Quelque 61 200 tonnes sur cinq ans équivaudraient à 12 240 tonnes de cobalt par an, soit environ un quart de la production prévue du groupe Glencore, qui provient maintenant principalement de sa mine Katanga. « Cela réduit encore davantage la quantité non artisanale de cobalt disponible pour les constructeurs automobiles occidentaux », a déclaré l’analyste Tyler Broda, cité par Miningmx.

Louis-Nino Kansoun
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz