Skip Navigation Links > Détail article
Lutte contre la corruption : Ilunga Ilunkamba sur la même ligne que Fatshi
Publié le 26/07/2019
Sur la même ligne que le chef de l'Etat, le Premier ministre a visité l'Observatoire congolais d'éthique professionnelle où il s'est imprégné des réalités devant conduire l'action gouvernementale pour la mise en place des conditions de déclenchement du développement du pays.
Hier le Premier ministre a été visité l'Observatoire congolais d'éthique professionnelle.

Cette descente survient près de deux semaines après la cérémonie commémorative de la 1èreJournée africaine de lutte contre la corruption que le chef de l'Etat avait présidée le 12 juillet dernier à Kimpesky Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa.

A cette occasion, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, avait annoncé une série de mesures qu'il comptait prendre dans un proche avenir pour lutter efficacement contre la corruption sous ses différentes formes en RDC. FATSHI avait également promis qu'il allait, dans un avenir proche, signer et déposer les instruments de ratification de la convention de l'Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption. Sur le plan institutionnel, le Chef de l'Etat avait annoncé la création sous peu, au sein de son cabinet, d'un service spécialisé dénommé " Coordination pour le changement de mentalité ", (CCM), qui aura entre autres missions, d'assurer la prévention, la sensibilisation et la lutte contre toutes sortes d'antivaleurs.

Sur la même ligne que le chef de l'Etat, le Premier ministre, celui-là même qui est chargé de porter cette vision (lutte contre les antivaleurs), commence par visiter l'Observatoire congolais d'éthique professionnelle.Le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba s'est imprégné hier jeudi 25 juillet des réalités devant conduire l'action gouvernementale pour la mise en place des conditions de déclenchement du développement du pays.

C'était au cours de sa première visite de travail dans les locaux de l'Observatoire Congolais d'Ethique Professionnelle (OCEP).

Reçu par le Directeur de cabinet du Ministre de la Fonction publique, Me Nlandu, et du Directeur Général de l'OCEP, le Professeur St Augustin Mwendambali, le Premier Ministre s'est imprégné de toutes les réalités de la lutte contre la corruption.

Pour le Chef du Gouvernement, " la lutte contre la corruption est un élément essentiel pour maximiser les recettes publiques et pour redonner à l'administration publique son rôle central d'appui au fonctionnement optimal de l'Etat".

D'après Ilunga Ilunkamba, cette descente sur terrain était importante dans la perspective de mise en place des conditions de déclenchement du développement de la RDC.

Organe étatique qui s'occupe de la promotion de l'éthique et de la lutte contre les antivaleurs en RDC, l'OCEP est placé sous la tutelle du Ministère de la Fonction publique et jouit d'une autonomie administrative et financière. Son siège social est établi, à Kinshasa et des antennes en provinces.

Il a entre autres missions d'assurer, dans les milieux professionnels et auprès du public, la promotion, la diffusion, la vulgarisation et le suivi du Code de conduite de l'agent de l'Etat.

Aussi, il propose aux autorités compétentes les mesures appropriées pour prévenir et sanctionner les violations des dispositions du Code de conduite de l'agent public de l'Etat.

Signe que le successeur de Bruno Tshibala ne se tourne pas les pouces. Au Contraire, tel un joueur de football, il s'échauffe pour monter sur le terrain.

Didier Kebongo/Emma Muntu/Forum des As
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz