Skip Navigation Links > Détail article
Politique : Ouverture à Kinshasa d’une séance de sensibilisation des officiers de l’EMG
Publié le 02/11/2018
Cette sensibilisation a pour mission de réduire le taux de mortalité maternelle, les violences basées sur le genre et de transmettre l'information afin d'éduquer la population militaire.
Le général de brigade et médecin-coordonnateur général du Programme militaire de santé pour la reproduction (PMSR), Arthur-Henry Nzuka Engale, a ouvert mercredi une séance de sensibilisation des officiers de l'Etat-major général sur la planification familiale (P.F), la violence basée sur le genre (VBG) et le VIH/Sida au cours d'une cérémonie organisée dans la salle de conférence à l'état-major général des FARDC. Pour le général Nzuka Engale, cette sensibilisation a pour mission de réduire le taux de mortalité maternelle, les violences basées sur le genre et de transmettre l'information afin d'éduquer la population militaire.

A cette occasion, le coordonnateur général du programme militaire de santé pour la reproduction a rappelé qu'environ, 32 femmes dans le monde meurt suite à une complication de grossesse et accouchement dont 3 en RDC, 10 nouveaux nés, 21 enfants moins de 5 ans chaque heure en RDC.

Pour sa part, le chargé de suivi et évaluation du programme, Willy Tukayenji a facilité les échanges entre les participants par les jeux de questions-réponses. Le lieutenant Francine Bamba, l'une des participantes, a rappelé que les femmes jouent un grand rôle dans la société, avant d'inviter les femmes à dénoncer tout acte de harcèlement. La campagne, organisée avec l'appui de UNFPA en collaboration avec le PMSR/FARDC, va durer 5 jours dans des différentes unités pour sensibiliser les militaires à la santé de la reproduction.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz