Skip Navigation Links > Détail article
Les auditeurs de la RDC échangent sur l’assurance combinée dans les organisations
Publié le 29/10/2018
Des auditeurs internes des entreprises, des établissements publics et privés de la RDC ont échangé samedi à Kinshasa, sur l’assurance combinée dans les organisations, en vue de renforcer leurs connaissances en la matière pour devenir plus performant sur le marché.

Ces échanges ont été organisés par l’Institut des auditeurs internes du Congo (IIA Congo), sur le thème: «L’assurance combinée au service de la gouvernance des organisations». Intervenant à ce sujet, le vice-président de l’IIA Congo, Émile Kakesse a soutenu que l’assurance combinée, un concept peu connu en RDC, aide les organisations à réaliser des économies grâce à une meilleure allocation des ressources et une meilleure couverture élargie.

Cette nouvelle matière d’assurance combinée, a renchéri Émile Kakesse, contribue à l’accroissement des gains d’efficience grâce au partage des leçons tirées de l’expérience et permet d’éradiquer la « fatigue d’audit » ainsi de réduire des mauvaises surprises. Il a ajouté qu’elle aide aussi à focaliser l’assurance sur les risques les plus importants et à renforcer la valeur ajoutée des discussions grâce à l’utilisation d’une terminologie commune et cohérente.

Il a fait savoir que l’assurance combinée vise à harmoniser la terminologie, la voix et la vision, car, a-t-il indiqué, lorsqu’on envisage des travaux en la matière, il faut commencer par harmoniser en interne les missions dont ces travaux se chevauchent afin d’éviter la duplication. Il faut aussi parvenir à émettre un rapport commun sur certains domaines de contrôles pour que l’audit interne coordonne le processus d’intégration. En matière d’assurance combinée, a-t-il précisé, l’audit interne joue un rôle essentiel auprès du conseil en l’aidant à assurer une surveillance efficace de la société.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz