Skip Navigation Links > Détail article
Social: Expulsion des Congolais de l’Angola: Solange Ghonda invite les uns et les autres à privilégier les valeurs d’amitié et des fraternités séculières
Publié le 19/10/2018
L’expulsion des Congolais de l’Angola n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion congolaise.
Si des politiques ont donné de la voix pour exprimer leur indignation au sujet de la violence qui a caractérisé cette expulsion massive des Congolais, la société civile n’est pas restée aphone. L’une des personnalités en vue de cette frange de la population, Mme Solange Ghonda, pour n’est pas la citer, a également réagi, rappelant les liens historiques de fraternité qui unissent les deux peuples.

L’ambassadeur de la RDC pour les enfants n’a pas caché son inquiétude sur le calvaire qu’endurent les personnes vulnérables, notamment les enfants suite à ces expulsions. Mettant l’église au milieu du village, il a invité Kinshasa et Luanda à privilégier les valeurs d’amitiés et de fraternités qui unissent les deux peuples depuis des siècles. « La RDC et l’Angola sont condamnés à vivre dans la paix et à préserver les relations de bon voisinage pour l’intérêt de leurs populations respectives », a estimé Mme Solange Ghonda. Et d’ajouter, « nous autres Congolais devons aussi apprendre a remercié nos voisins qui nous ont hébergé ».

Elle a soutenu que par un dialogue constructif, Kinshasa et Luanda devraient aplanir leurs divergences concernant la migration des populations dans le respect des conventions signées entre ces deux pays frères. Pour rappel, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a fait part, mardi 16 octobre, de « toute son indignation et de ses vives protestations » à son voisin angolais, qui a expulsé 200 000 Congolais « au mépris des accords existant en la matière ».

Parmi eux, 30 000 l’ont été « brutalement », avec des « pertes en vies humaines », selon les autorités de Kinshasa. D’après l’Etat angolais, qui a lancé une opération d’ampleur contre l’immigration clandestine, quelque 200 000 Congolais sont rentrés volontairement dans leur pays. Ce que la RDC nuance : « 160 901 Congolais sont rentrés volontairement au cours de ces dernières semaines vers la province du Kasaï [centre], 27 971 compatriotes ont été expulsés brutalement, 1 966 vers la province du Kwango [sud-ouest] ainsi qu’un nombre encore non déterminé qui ont été expulsés vers le Kwilu [au nord du Kwango] dans des conditions très précaires. »

Théodore Ngangu/MMC
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz