Skip Navigation Links > Détail article
Assurance : une progression de masse possible en RDC en capitalisant sur l'expérience d'autres pays, selon Microsave
Publié le 28/09/2018
Dans une récente étude sur le développement de l'assurance inclusive en République Démocratique du Congo, la firme de consulting Microsave qui cumule 20 ans d'expérience en matière d'inclusion financière dans le monde, suggère que le secteur de l'assurance pourrait rapidement progresser, s'il capitalise sur les expériences d'autres pays.

« L’expérience d’autres pays africains suggère qu’à l’échelle de dix ans, des millions de Congolais souscriraient à des produits conçus en fonction de leurs besoins. Cela suppose que des assureurs s’engagent dans l’assurance inclusive et s’attachent à mettre sur le marché des produits C.A.U.S.E (Compréhensibles, Accessibles, Utiles, Simples et Efficients), lancent des partenariats d’affaire efficaces, intègrent les nouvelles technologies, développent des approches innovantes de distribution », peut-on lire dans l'étude.

L'analyse menée dans l'étude qui a été commandée par l'organisation non-gouvernementale ELAN RDC, suggère que, malgré un environnement difficile en RDC, des opportunités en vue du développement de la micro-assurance existent. Une nouvelle loi adopté en 2016 a libéré le secteur ouvrant la voie à de nouveaux marchés.

Mais au delà de la sensibilisation des populations, il faudra poursuivre avec le lobbying auprès des autorités, pour obtenir des règlementations plus conviviales. L'exigence d'un capital minimum de 10 millions $ pour les sociétés d'assurance et 3 millions $ pour les mutuelles, risque de se présenter comme un handicap. Aussi il faudra, selon Microsave, tirer définitivement avantage de l'expertise disponible des organisations comme ELAN RDC.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz