Skip Navigation Links > Détail article
La sous-traitance : socle de l’avenir de l’économie, selon le ministre provincial des PME
Publié le 28/09/2018
La sous-traitance constitue le socle sur lequel repose l’avenir de la RD Congo, a déclaré mercredi le ministre provincial des Petites et Moyennes Entreprises (PME), Jacques Kyabula Katwe, lors de l’ouverture au Pullman Karavia à Lubumbashi du rendez-vous d’affaires entre grandes entreprises, sous-traitants et PME sous le thème : « la sous-traitance : partenariat, réseautage et plaidoyer».
Il a indiqué que la loi sur la sous-traitance a fixé les droits et les enjeux auxquels les industriels et les PME devraient se référer pour conclure un cadre de collaboration prometteur. Ce qui est visé, a-t-il dit, c’est de rendre obligatoire la sous-traitance des activités annexes et connexes de l’activité principale et la réserver aux entreprises congolaises.

Il a exhorté la Fédération des Entreprises du Congo, (FEC) section du Haut Katanga à bien fixer son agenda pour que les grandes entreprises donnent réellement les besoins qui sont leurs, en sorte que les petites entreprises soient mises à contribution pour la réussite de l’objectif qui est la promotion des PME.

Le président provincial de la FEC/Haut Katanga, Eric Monga a pour sa part souligné que ce rendez-vous d’affaires des deux jours a pour objectif de favoriser l’accroissement du volume d’affaires des PME par les partenariats et le réseautage avec les grandes entreprises surtout minières, d’une part, et favoriser d’autre part les relations entre les sous-traitants en vue de sécuriser les investissements installés en province.

Il a noté que la promulgation de la loi sur la sous-traitance dans le secteur privé vise l’émergence de la classe moyenne congolaise. Il a ajouté que ce rendez-vous d’affaires est aussi un cadre d’opportunités pour les PME et sous-traitants afin de discuter avec les grandes entreprises sur les conditions et les exigences du marché.

Expériences de la Gécamines S.A. dans la sous-traitance

Le directeur des approvisionnements de la Gécamines S.A., Ramazani Kindingili qui a parlé des expériences de la Gécamines dans la sous-traitance, a précisé que cette entreprise qui existe depuis 1906 sous l’appellation de l’Union Minière du Haut Katanga a une concession de plus au moins 21.000 Km2 avec des gisements de cuivre, de cobalt etc…

Il a déclaré que la sous-traitance dans le domaine minier est un processus par lequel une entreprise confie à un entrepreneur au travers un contrat l’exécution d’une partie de ses opérations. Elle porte sur la prospection, l’extraction minière, le transport, les études d’ingénierie.

La Gécamines n’est pas seulement une société minière, mais aussi une société ferroviaire, médicale, d’aviation et de formation scolaire.

17 nouveaux contrats de sous-traitances conclus en 2017

Le directeur Ramazani Kindingili a en outre signifié que la Gécamines a conclu 17 nouveaux contrats de sous-traitance dans différents domaines et a toujours privilégié la sous-traitance pour favoriser l’expertise au niveau local. Cette société a recensé 2600 firmes en 1955 qui travaillaient avec son appui.

Il a souligné l’impérieuse nécessité de l’implication de l’Etat congolais pour la réussite de cette sous-traitance à travers la diminution de taxes locales pour obtenir des prix concurrentiels par rapport aux produits importés, (cas de la chaux), l’exonération des taxes.

Le ministre provincial des Mines du Haut Katanga, Alain Kasongo a rehaussé de sa présence cet atelier organisé par la FEC, en collaboration avec la Gécamines, précise-t-on.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz