Skip Navigation Links > Détail article
Ouverture d’un forum régional de la revue stratégique zéro faim en RDC
Publié le 28/09/2018
Le ministre d'Etat au Plan, Modeste Bahati Lukwebo, a procédé mercredi à Kinshasa, à l'ouverture des travaux du forum régional de la « revue stratégique zéro faim en République Démocratique du Congo d'ici 2030 », a appris l'ACP jeudi de ce ministère.
Cet atelier, souligne la source, a pour objectif de peaufiner des moyens et des stratégies, en vue d'éradiquer la faim en RDC d'ici 2030.Il a également relevé que les participants à ces travaux de trois jours venus de la ville de Kinshasa ainsi que des provinces du Kongo central, du Kwango, du Kwilu et du Mai-Ndombe, vont échanger sur les expériences de leurs provinces respectives, en vue de trouver des voies et moyens d'éradiquer la faim en RDC, à l'horizon 2030.

« Depuis l'adoption par les Etats membres du système des Nations-Unies des objectifs du développement durable (ODD), le programme alimentaire mondiale (PAM) se veut un partenaire technique de référence pour les pays, à l'instar de la RDC, ont fait de ces objectifs, une priorité nationale pour l'amélioration de la nutrition et la promotion d'une agriculture durable », a dit le ministre d'Etat Bahati.

Il a, à cette occasion, invité les experts à réfléchir pour sortir de ce forum un travail de qualité. M. Victor Nzuzi, paysan et activiste des droits de l'homme évoluant dans la province du Kongo central, a indiqué que ce forum constitue un cadre d'échanges, de partage d'expériences de sa province avec les experts commis à cette tâche et de réflexion sur les voies et moyens d'éradiquer la faim en RDC.

Il a estimé inconcevable que la faim puisse sévir dans un pays qui dispose des terres fertiles et de quatre millions des hectares irrigables, d'autant que plus 70 %de la population vivent de l'agriculture. M. Nzuzi a déploré le fait que certains pays africains ne parviennent pas à consacrer

les 10% du budget national à l'agriculture tel que prévue dans le protocole de Maputo, en vue d'éradiquer la faim d'ici 2030.

Contribution de l'INERA dans l'éradication de la faim

Ir Tony Bakelana Zeyimo, chef du programme manioc à l'Institut national pour l'étude et la recherche agronomique (INERA), a fait savoir que son institution a mis au point de nouvelles technologies et des variétés améliorées de manioc qui résistent aux maladies et aux phénomènes ravageurs, en vue d'augmenter sensiblement la production agricole en RDC.

Ces variétés, a-t-il dit, permettent d'améliorer les conditions de vie des paysans congolais, précisant que le manioc et le maïs sont riches en vitamine A, tandis que les légumineuses sont riches en fer et en zinc.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz