Skip Navigation Links > Détail article
La RDC peut relancer la production du café pour soutenir son économie comme par le passé
Publié le 26/09/2018
Le café peut apporter sa contribution à l’économie de RDC qui est plus orientée vers l’exportation des ressources minières, et faire de ce pays un acteur important dans le commerce international de ce produit selon le directeur exécutif d’une ASBL.
Le directeur exécutif de l’ASBL Café africa, Kambala Kisumba a indiqué que la RDC a la possibilité de relancer la production du café en vue de soutenir son économie qui est plus orientée vers l’exportation des ressources minières, à l’occasion de la foire agricole internationale de Kinshasa(FAIKIN) accès sur le thème : « Nourrir la population et exporter ».

Kambala qui intervenait sur le sous-thème : « contribution du café africa RDC à la relance des cultures d’exportation », a fait savoir que le pays grâce à ses conditions éco climatiques favorables et son relief montagneux à l’Est et au nord-est est une terre de prédilection pour les cultures industrielles destinées à l’exportation notamment le café, le cacao, l’huile de palme et la quinquina.

Il a fait remarquer qu’à travers un processus participatif qui met l’accent sur la réhabilitation de sa production, la RDC peut devenir un acteur important dans le commerce international du café en faveur des atouts cités ci-haut.

Le Café africa RDC estime qu’avec des actions bien coordonnées, la richesse de la RDC en milieu rural peut prendre de l’essor économique remarquable à travers les conditions des vies des paysans.

A cette occasion, il a relevé quelques réalisations effectuées dans ce secteur notamment la mise e œuvre du projet KCP qui s’occupe du développement durable et de la commercialisation du café dans le Sud et le Nord-Ubangi, la formation des fermiers leaders, des facilitateurs des champs écoles paysans, des agents de vulgarisation sur les pratiques et techniques durables de la culture du café de qualité.

Les résultats attendus

Selon la société « Karawa coffee project » (KCP),le développement durable de la filière café dans les provinces du Nord et Sud Ubangi compte atteindre 2000 planteurs qui seront appuyés dans la réhabilitation des vergers caféiers pour la relance de la productivité et de la profitabilité, augmenter la production après implantation des pépinières évaluées à 1000 tonnes /an et améliorer la qualité du café Robusta en vue de l’augmentation des revenus des ménages et de la production des cultures en associations.

Il compte également former 2000 planteurs sur les bonnes pratiques agricoles de la culture du café.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz