Skip Navigation Links > Détail article
FEMMES LEADERS : Portrait : Noella Musunka Coursaris, mannequin international engagée
Publié le 30/07/2018
Mannequin international, Noella Musunka Coursaris est la fondatrice et la CEO de Georges Malaika Foundation, plus connu sous le nom de Malaika. L’organisation a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des jeunes filles à travers des programmes éducatifs et de santé.

Créée en 2007 par Noella Musunka Coursaris, Malaika Foundation, dont le siège social se trouve à New-York city (NYC), est opérationnelle à Kalebuka, village situé dans la province du Katanga (sud-est) en RDC. Les activités de Malaika se déclinent actuellement autour de trois pôles à fort impact économique et social : Malaïka school, une école moderne pour jeunes filles, ouverte en 2011 ; le centre communautaire Kalebuka Football for Hope Center, ouvert en partenariat avec la FIFA ; ainsi que le développement des infrastructures locales. Depuis mars dernier, Eve, la star américaine du R’Nb, est l’ambassadrice de cette organisation.

De nationalité congolaise et chypriote, Noella Musunka Coursaris est un mannequin international à succès. Elle a fait la couverture de nombreuses publications et est parue dans de prestigieux magazines tels que Vogue et Vanity-fair. Elle est membre du Clinton Global Initiative et participe à de nombreux débats où elle apparaît aux côtés de l’ancien président américain Bill Clinton. L’entrepreneuse a également été invitée à s’exprimer l’université de Cambridge et a donné un TED talk sur l’éducation pour tous devant des dirigeants de multinationales telles que SAP and T-Systems. Tous ces événements constituent pour elle des opportunités de faire connaître le travail qu’elle accomplit, via Malaika, en faveur la promotion de la jeune fille et le développement des communautés locales. Noella Musunka Coursaris, qui a grandi et étudié en Suisse depuis l’âge de cinq ans, n’a jamais perdu de vue qu’en RDC, son pays d’origine, beaucoup d’enfants n’ont pas l’opportunité, comme elle, de bénéficier d’une éducation de qualité. C’est ainsi qu’elle a créé l’organisation Malaika dont les activités tournent autour de l’éducation et du développement communautaire. C’est à la suite du décès de son père et face au manque de moyens dont disposait sa mère pour assurer son bien-être, que la jeune fille a été envoyée chez sa tante en Suisse. Noella Musunka Coursaris y a décroché un diplôme en Business Management. Après ses études, elle a été découverte et s’est lancée dans une carrière internationale de mannequin qui lui a permis de voyager dans le monde entier. Elle a ainsi été nominée, par Elle Magazine, parmi les cinquante femmes africaines qui façonnent le continent et par New African Magazine, comme l’une des personnalités africaines les plus influentes.

Une synergie internationale au service d’une cause locale

Mariée et mère de deux enfants, Noella Musunka Coursaris continue sa carrière de mannequin et sillonne le monde. Elle utilise ainsi sa renommée afin de sensibiliser aux causes auxquelles elle croit, notamment l’éducation, et afin de trouver des partenaires pour Malaika. L’organisation est actuellement composée d’un staff local rémunéré de 35 personnes qui travaillent sur le terrain en RDC et d’une personne rémunérée à New York. Le reste de l’équipe, entièrement bénévole, provient des quatre coins du monde. A ce jour, 252 filles suivent les cours au Malaika school, alors que ce nombre était de 104 il y a cinq ans. « Nous considérons cela comme un exploit car ce nombre représente surtout le fait que nous avons su doubler les chances d’offrir une éducation à nos filles. Chaque jour nous jouons un rôle crucial dans l’éducation de nos filles en leur offrant un programme scolaire solide holistique qui comprend des cours en anglais et en français, les mathématiques, les sciences, la santé et l'éducation civique, ainsi que l'art, la musique et des programmes de théâtre mais aussi deux repas sains par jour et des soins de santé plusieurs fois par an. La conjugaison de ces 3 facteurs amène à avoir des filles épanouies et en bonne santé », fait savoir Noella Musunka Coursaris. En mars dernier, la fondation a inauguré la bibliothèque de l’école, en présence de plusieurs personnalités, notamment la star américaine Eve. « Mon voyage en RDC pour visiter les projets de Malaika a dépassé mes attentes. Je savais que ce serait un grand environnement pour les filles, mais Malaika va au-delà. Vous pouvez sentir l'excitation des filles quand elles prennent leurs sièges en classe. La bibliothèque est un ajout incroyable à l'École Malaika et au programme d'études », a déclaré la star américaine. Ambassadrice de Malaika depuis 2016, Eve a découvert l’organisation à travers les réseaux sociaux. Elle s’est ensuite informée de manière plus approfondie sur l’organisation et en a contacté les responsables afin de les rencontrer. « Elle est venue visiter le village de Kalebuka et l’école Malaika et a profité de l’occasion pour aider à approvisionner l’école en matériels scolaires. Eve est une personne impliquée et passionnée par le projet. Nous sommes heureux de l’avoir au sein de l’équipe en tant qu’ambassadrice. Elle va promouvoir le travail de Malaika au moyen d'entrevues avec les médias et les plates-formes de médias sociaux. Elle participera au 10ème anniversaire de Malaika », indique Noella Musunka Coursaris

Partenariat avec la FIFA

Par ailleurs, en partenariat avec la fédération internationale de football, la fondation Malaika a procédé à l’ouverture du centre communautaire Kalebuka Football for Hope Center. Le centre offre des cours d’alphabétisation aux jeunes comme aux adultes, des cours d’informatique et des sessions de sensibilisation à la malaria. En outre, sur le plan social et en partenariat avec la fondation Voss et la fondation Vinmart, Malaika a construit des puits à l'école, au centre communautaire et dans le village de Kalebuka, ce qui permet aujourd’hui de fournir de l’eau potable à plus de 14 000 personnes. En collaboration avec le projet C.U.R.E., Malaika a également facilité l'envoi de 15 conteneurs de matériel médical aux hôpitaux de la région, aidant ainsi à baisser le taux de mortalité en fournissant des soins appropriés aux patients. « Les puits de la communauté ont fourni de l'eau potable et diminué le nombre de cas de choléra, la diarrhée et d'autres maladies. Le Kalebuka Football for Hope Center rassemble la communauté, en fournissant l'éducation, la santé et du sport pour les adultes et les enfants. Nous croyons que l'éducation est le catalyseur du changement et une population instruite conduit à une société robuste. Dans le village de Kalebuka, où nous travaillons, le taux d'alphabétisation des filles est à seulement 8%. En fournissant aux filles une éducation, nous construisons la capacité de leadership de chaque élève afin qu'elle donne à sa communauté et crée un impact positif à long terme quant à l'avenir de la RDC », indique Noella Musunka Coursaris. C’est pourquoi, explique-t-elle, Malaika organise régulièrement des ateliers axés notamment sur les méthodes d'enseignement et des compétences en leadership destinés à son personnel afin d’assurer la bonne éducation des filles. La CEO de Malaika compte développer plusieurs projets dans les jours qui viennent dont le WASH (Water Sanitation and Hygiene promotion). « Nous souhaitons également vivre de nos récoltes, c’est pourquoi nous avons initié un projet agricole aux abords de l’école, dont les produits seront mis à la disposition de la cantine de l’école. Nous voulons vraiment nous assurer que ces programmes soient durables et portés par la communauté sur le long terme », conclut Noella Musunka Coursaris.



Source : Autre Presse
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz