Skip Navigation Links > Détail article
L’histoire belge finit bien (2-0) face à l’Angleterre
Publié le 16/07/2018
La Belgique a gagné sa première médaille en Coupe du monde, meilleure performance des Diables Rouges dans le tournoi, en soumettant les Trois Lions d’Angleterre par 2-0, samedi à Moscou, en match pour la troisième place. Un but de Thomas Meunier en début de partie et un autre d’Eden Hazard en fin de match ont permis à la Belgique de décrocher la médaille de bronze en Russie 2018 et de réaliser en même temps la meilleure performance de son histoire dans la compétition.

Les Diables Rouges ont entamé la rencontre à la perfection. Leur pression d’entrée a vite payé, Meunier surprenant Danny Rose pour reprendre le centre de Nacer Chadli et battre Jordan Pickford. Dominateurs et dynamiques, les Belges semblaient bien partis pour enfoncer le clou, mais les Anglais se sont repris et au fur et à mesure de la première période, ont réussi à neutraliser la belle circulation de balle de leurs adversaires.

Grâce à un but précoce et beaucoup de discipline collective, la Belgique n’a pas eu à pousser trop fort pour faire la différence. Les stars de l’équipe auraient pu cependant profiter un peu plus des largesses de la formation anglaise, mais dans l’ensemble, la volonté d’aller chercher la médaille de bronze était manifestement du côté belge.

Cela peut se comprendre, les Diables Rouges n’étant jamais montés sur le podium de la Coupe du monde auparavant dans leur histoire. Ils signent par ailleurs deux victoires en autant de confrontations avec l’Angleterre en Russie. Comme lors de la demi-finale contre la Croatie, la difficulté pour l’Angleterre de marquer sur des actions de jeu a une nouvelle fois été flagrante.

Les Three Lions ont eu du mal à se procurer des occasions, même si la situation s’est un peu améliorée après la pause grâce au double remplacement de Marcus Rashford et de Jesse Lingard. Harry Maguire, Harry Kane et Eric Dier ont chacun eu l’occasion de marquer côté anglais, mais la Belgique était bien trop redoutable en contre pour que la sélection dirigée par Gareth Southgate puisse espérer terminer sur le podium.

Homme du match Budweiser

Chef d’orchestre du secteur offensif belge, Eden Hazard a une nouvelle fois été un danger constant pour les défenseurs adverses. Il aura parfaitement joué son rôle de capitaine tout au long de cette campagne historique pour les Diables Rouges.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz