Skip Navigation Links > Détail article
Social : Satisfaction du représentant du Fonds des Nations Unies pour la population en RDC
Publié le 13/07/2018
Le représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en RDC, Sennen Hounton, s’est déclaré satisfait de l’engagement solennel pris depuis plus de deux ans par le gouvernement congolais pour la mise en place d’une ligne budgétaire de 2,5 millions USD pour l’achat des contraceptifs, au cours d’un point de presse tenu jeudi à Kinshasa, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la population placée sous le thème «La planification familiale est un droit humain».

Le représentant de l’UNFPA a estimé que cet engagement constitue un bon départ pour justifier le plaidoyer de ce pays, car, a-t-il dit, à l’instar de la RDC, cette structure a entrepris la même démarche auprès de nombreux pays africains pour faire comprendre à leurs gouvernements respectifs l’importance d’investir dans la planification familiale pour éviter de compter sur l’aide extérieure, chacun des pays africains doit se prendre en charge.

Il s’est réjoui des entretiens qu’il a eus avec le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe et le président de l’Assemblée nationale qui l’ont rassuré de la poursuite de cet engagement par la RDC, ainsi que de la garantie du Parlement qui a inscrit à son ordre du jour, l’examen d’une ligne budgétaire pour la mise en œuvre des programmes sur la planification familiale.

Dans le même contexte, il s’est dit satisfait de constater que certaines provinces avec lesquelles sa structure travaille, sont avancées sur le plan budgétaire pour l’exécution de ce programme. Néanmoins, a-t-il révélé, l’UNFPA étudie des possibilités d’intégrer ce programme et surtout le service de la reproduction dans d’autres projets de développement.

Il a fait savoir que l’UNFPA est en partenariat avec la Banque mondiale pour la construction des infrastructures en vue d’assurer la santé de la reproduction le long des routes, avant de parler du partenariat avec certaines entreprises d’exploitation minière et pétrolière notamment Kibali Gold Mining et Perenco pour implanter dans leurs sites des infrastructures de développement, tout en mettant un accent particulier sur la limitation des naissances pour lutter contre la faim au Kasai.

Par ailleurs, le représentant de l’UNFPA a indiqué que sa structure et le ministère du Plan sont en train de réaliser de bons progrès en matière du deuxième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH2) pour atteindre des résultats escomptés.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz