Skip Navigation Links > Détail article
Congo business forum - Investir au cœur de l’Afrique : la première édition prévue pour le 30 juin à Paris
Publié le 22/06/2018
Organisée par le Congo millenium business club (CMBC), la rencontre rassemblera les professionnels et les entrepreneurs de la diaspora congolaise ainsi que toutes les personnalités intéressées par les opportunités d'affaires en République démocratique du Congo (RDC).
Le Congo business forum (CBF), « porté par l’expertise congolaise au niveau international » , selon les organisateurs, se veut être le rendez-vous de référence pour les professionnels et chefs d'entreprises en quête d’un nouveau marché. Pour Jean Ishaku, un des co-fondateurs du CMBC, la mise en place de ce forum doit marquer le coup d'une nouvelle dynamique au sein de la diaspora, avec l'objectif de créer un mouvement en matière d'investissement et inciter plus d'entreprises à regarder vers le Congo.

Le forum, qui sera rythmé par des tables rondes et du networking, ambitionne d'être un espace privilégié pour présenter les opportunités d’affaires multi-sectorielles, un hub d’expertise internationale et une des réponses aux défis de la relance économique en RDC.

La première table ronde aura pour thème « Le gigantesque potentiel en termes d’opportunités économiques qu’offre la RDC aux investisseurs ». Le but est de mettre en avant le potentiel économique de la RDC: secteurs-clés, domaines de compétences, etc. La deuxième table ronde sera centrée sur des « enjeux du développement des PME, PMI, ETI et startups en RDC», un pays peuplé par 65% de jeunes de moins de 25 ans. « Ils sont créatifs et aspirent à un Congo différent. Comme tous les jeunes du monde, ils sont interconnectés via les réseaux sociaux et grâce aux nouvelles technologies. L'entrepreneuriat social, les startups , les PME, PMI et ETI sont une des solutions à leur intégration sur le marché de l'emploi », indiquent les organisateurs du forum.

Analyser le dynamisme de la diaspora congolaise

La troisième table ronde aura pour thème « Les femmes au cœur de la stratégie économique et sociale». Pour les organisateurs, la femme, par son dynamisme et son implication, est le pilier de la société. Entreprenante et bonne gestionnaire, une implication plus soutenue à ses initiatives ou projets pourrait changer la donne économique. La quatrième table ronde, « La diaspora, une force économique qui s’ignore », tentera d'analyser le dynamisme de la diaspora congolaise, dans la mesure où, souligne le CMBC, les diasporas africaines sont très actives dans le soutien des familles restées dans leur pays d’origine.

« Les membres de la diaspora transfèrent plus de soixante-cinq milliards de dollars américains vers leurs familles via différentes plates-formes. Ce chiffre fait de la diaspora le premier partenaire social et économique des familles. Ce soutien régulier produit un impact direct dans la vie de la population locale. Qu’en est-il de la diaspora congolaise ? », s'interroge le CMBC.

Créer des synergies

La dernière table ronde a pour thème « L’intelligence collective et culturelle au service du Congo et de la diaspora», étant donné que, soulignent les organisateurs, depuis de nombreuses années, des plates-formes dédiées aux Congolais sont initiées par une dynamique collective et culturelle issue de la diaspora, dans le but de contribuer au soutien du développement économique, social et culturel de leur pays d’origine.

« Dans un monde où l’union et la capacité d’organisation font la différence, notre démarche démontre le souhait de se fédérer, la volonté de créer des synergies, notre détermination à oeuvrer pour un Congo qui va de l’avant et notre envie de croire ensemble à l’avenir d’un Congo leader. Nous souhaitons mettre en avant notre double culture et notre expertise au service de ceux qui comprennent l'intérêt de faire appel à l’intelligence culturelle », explique-t-on.

Les participants au forum pourront ainsi découvrir et comprendre l'environnement juridique, économique, culturel et social ainsi que les procédures administratives pour installer une entreprise au Congo, trouver de nouveaux relais de croissance pour leurs entreprises et envisager de nouvelles opportunités d'investissement ou encore rencontrer les acteurs économiques congolais, français et internationaux des différents écosystèmes multi-sectoriels pour un partage d'expériences.

Une plate-forme internationale de promotion de la RDC

Le CMBC, selon Jean Ishaku, est une plate-forme internationale apolitique et laïque, qui réunit en son sein des profils multi-sectoriels et des chefs d'entreprises de la diaspora congolaise. « La majorité de nos membres et sympathisants investit ou souhaite initier des projets en RDC, ces profils ont tous un regard bienveillant sur le devenir de notre pays. Au quotidien, nous faisons un travail d'identification, de mobilisation et de lobbying des experts congolais au sein des entreprises, des institutions et de la société civile », précise Jean Ishaku.

Ainsi, ajoute-t-il, avec la mise en place du CBF, le CMBC et ses partenaires souhaitent avoir un espace d’opportunités d’affaires multi-sectorielles pour le secteur privé : entreprises, investisseurs, organismes de promotion à l'investissement et réseaux d’affaires ; un hub où une expertise multilatérale entre les acteurs nationaux, les acteurs internationaux, les experts et la diaspora pourra se former de façon structurée afin de générer de futures collaborations et aussi tenter de répondre aux défis de la relance économique et de l’investissement par la capacité de mobilisation des acteurs socio-économiques nationaux et internationaux en quête de nouveaux marchés.

Adiac-congo.com
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz