Skip Navigation Links > Détail article
Du 13 au 16 juin 2018 : La sécurisation des affaires en RDC au centre de la 5ème Semaine française de Kinshasa
Publié le 01/06/2018
L’objectif visé est de favoriser les relations économiques entre les opérateurs français et la communauté congolaise du monde des affaires.
La 5ème édition de la Semaine française de Kinshasa se tiendra du 13 au 16 juin prochain à Pullman hôtel dans la commune de la Gombe sous le thème : «Rd Congo : la sécurisation des affaires. Une nécessité. Un défi».

L’objectif visé est de favoriser les relations économiques entre les opérateurs français et la communauté congolaise du monde des affaires. Les organisateurs veulent aussi faire de cet événement un rendez-vous incontournable du paysage économique de la République démocratique du Congo.

C’est ce qui sort de la conférence de presse tenue, mardi 29 mai dernier, par le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Congolaise (CCIFC), Ambroise Tshiyoyo, accompagné de Conseiller du Commerce extérieur de la France (CCEF), Rodolphe Ahmed et du Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France, François Behue.

Face à la presse, le Président de CCIFC, Ambroise Tshiyoyo, a tenu à rassurer que la Semaine française organisée annuellement vise à accroître l’offre économique française en RDC et mettre en exergue le savoir-faire congolais avec tout ce que le pays regorge comme potentiels. Et d’ajouter « si nous sommes à la 5ème édition, c’est que les quatre précédentes éditions avaient connu un grand succès ».

La sécurisation des affaires est une problématique transversale commune à l’ensemble des entreprises. Ainsi, ce thème permettra d’aborder plusieurs sujets comme l’assurance, les crédits, le soutien financier, les aspects légaux et la protection juridique des entreprises.

Interrogé sur l’influence du climat politique en cette période pré-électorale, M. Tshiyoyo a fait remarquer que même pendant la période pré-électorale, les gens n’arrêtent pas de vivre comme partout dans le monde, parce qu’il ne s’agit pas d’une situation de guerre.

Seulement pendant ladite période, a-t-il poursuivi, souvent les opérateurs économiques par effets d’anticipation, gèlent plus au moins les investissements, avant d’indiquer que « ce thème transversal permet de donner certaines assurances aux investisseurs que la vie au Congo ne s’arrête pas.

Avec la montée des cours des matières premières, il faut encourager maintenant des investissements dans le pays. C’est pourquoi, le thème choisi va permettre aux décideurs et aux opérateurs économiques d’avoir des échanges qui permettent de maîtriser les instruments de la sécurisation des affaires même en période pré-électorale ».

Pour le Conseiller de la Chambre du Commerce extérieur de la France (CCEF), Rodolphe Ahmed, il s’associe à l’événement conformément à ses quatre missions, à savoir le conseil aux pouvoirs publics, la promotion de l’attractivité de la France, l’appui aux entreprises et la formation des jeunes à l’international.

Après plusieurs éditions à l’Institut français, la délocalisation de la 5ème édition répond aux attentes des participants. L’accent est mis sur les rencontres et les échanges interprofessionnels. Bien que l’accès aux conférences et ateliers soit gratuit, ceux qui veulent y assister doivent au préalable s’inscrire sur le site Sfk2018

.

Organisée par la CCIFC, en partenariat avec l’Ambassade de France en RDC et la section locale des conseillers du Commerce Extérieur de la France en RDC, cette 5ème édition connaîtra la participation d’une radio et de deux télévisions internationales. La Semaine Française est perçue comme un événement économique et culturel majeur à Kinshasa.

La Tempête des Tropiques
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz