Skip Navigation Links > Détail article
Le RENATELSAT signe un contrat de partenariat avec Africa union financial service SARL
Publié le 31/05/2018
Un contrat de partenariat portant sur l’exploitation des capacités sur le satellite « Belintersat-1 » vient d’être signé entre le Réseau national des télécommunications par satellite (Renatelsat) et la société Africa union financial service sarl (AUFS), en vue d’assurer une meilleure connectivité du pays pendant l’ère de la mutation technologique vers le numérique, a-t-on appris mercredi du ministère de PT-NTIC.
Selon la source, ce partenariat marque une étape importante des efforts du gouvernement de la RDC qui s’est engagé à un programme de construction et de réhabilitation des infrastructures de bases des télécommunications.

A cet effet, le ministère de PT-NTIC a salué l’engagement du Renatelsat consistant à redynamiser les activités de cette structure des télécommunications dont les équipements sont à ce jour aux arrêts à cause de leur état de dégradation avancé faute de renouvellement, précise la source.

«Les technologies de l’information et de la communication y compris la télévision numérique ne doivent leur déploiement et développement que grâce à la construction des infrastructures de base des télécommunications telles que la fibre optique et les stations terriennes de transmission par satellite et par faisceaux hertzien», a dit la source.

Et de préciser que ces infrastructures sont d’autant plus importantes qu’elles permettent d’améliorer la connectivité du pays et des concitoyens de jouir des applications des TICS.

Dans ce cadre, le gouvernement congolais a déjà réalisé deux premières phases de construction du backbone national par fibre optique. Toutefois, la source relève qu’au regard de l’immensité du territoire national aux dimensions d’un continent, il est indispensable de réhabiliter aussi les infrastructures de télécommunications par satellite de l’opérateur national Renatelsat. Elle a ajouté qu’un tel réseau de transmission représente pour le gouvernement congolais des grands enjeux, en vue de l’amélioration de la connectivité et de la couverture nationale pour la télévision numérique.

Avantages du contrat

Par ailleurs, la source indique que le présent contrat va permettre au Renatelsat de se doter de nouveaux équipements, en vue de la location des capacités, spécialement pour des besoins réseaux de communication du gouvernement, des entreprises, de l’enseignement, de la santé et de l’audio-visuel, sur le satellite « biolorusse Belintersat-1 » situé à la position orbitale à 51,5 degré Est.

Le satellite « biolorusse Belintersat-1 » offre une large couverture panafricaine avec des faisceaux en bande « C et Ku » à haute puissance, précise la source qui ajoute que la société AUFS participera aussi à la création des plateformes ou « Hub des réseaux » de transmission nationale et de télévision qu’elle mettra à la disposition du Renatelsat.

Outre le financement de l’acquisition de ces équipements dans un partenariat « BOT » (Construire, exploiter et concéder), elle devra procéder grâce aux experts internationaux à la formation du personnel du Renatelsat.

La société AUFS mettra également en places des mécanismes et projets permettant au Renatelsat d’atteindre une autonomie financière et technique, indique-t-on. ACP

Quelques banques opérant en République démocratique du Congo, dont La kenyane Equity Group Holding, la gabonaise BGFI bank, la sud–africaine Standard bank et la togolaise Ecobank, ont été proclamées lauréates au trophée africain Banker Award 2018, lors d’un dîner de gala organisé pour la circonstance, à Busan, en Corée du Sud, a indiqué James Mwangi, président directeur-général d’Equity Bank Group au cours d’une restitution mercredi à la presse locale.

M. Mwangi a, à cette occasion indiqué, que le choix porté à son institution parmi tant d’autres est consécutive à l’intense activité de cette banque de la filiale congolaise avec plus de trois cents mille clients répartis dans plusieurs provinces de la RDC à savoir, Kinshasa, Haut-Katanga, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Lualaba et Kongo central.

Il a fait savoir que l’influence de l’Equity bank group a raflé singulièrement le prestigieux prix de banquier de l’année avant d’être reconnue comme la Banque africaine de l’année.

Le président directeur général d’Equity bank group a souligné avec satisfaction que sa Banque affiche une robuste croissance, grâce à une série d’innovation et d’investissements diversifiés entre autres le crédit aux consommateurs de, 18.6 milliards de schilling.

Outre la RDC, a poursuivi M. Mwangi, le groupe dispose des filiales en Ouganda, en Tanzanie, au Rwanda et au Sud-Soudan. Il a affirmé que son institution a réalisé un bénéfice de 18.6 milliards de schilling, représentant environ 188 millions de dollars américains en 2017, soit une hausse de 14% par rapport à la situation de 2016. Quant aux filiales africaines, il a indiqué qu’elles ont contribué à hauteur de 14% au bénéfice net de cette part et devrait continuer à s’accroitre en 2018, a-t-il fait remarquer à la presse.

En ce qui concerne la gabonaise BGFI, M. James Mwangi a indiqué qu’elle tire sa dividende de la diversification de l’activité et de la croissance de son poids en international et en RDC. Quant à la sud-africaine Standards Bank, l’orateur a noté qu’elle était primée à trois reprises, au cours de cet événement comme entre autres « Banque d’investissement de l’année » et « deal de l’année dans les infrastructures ».

Dans ce cadre, il a fait remarquer que les organisateurs du jury ont ciblé le projet de corridor, d’une valeur de 5 milliards des dollars américains au Mozambique et au Malawi. Pour ce jury, il s’agit de l’un de plus importants projets d’infrastructures financés par le secteur privé, précisant que ledit projet, prévoit 912 kilomètres de chemin de fer allant de la province de tete, dans l’ouest de Mozambique, au port en eau profonde de Nacala, sur la côte Est.

La Standards Bank dans le cadre de ce trophée est une importante Banque qui se retrouve dans une trentaine des pays en Afrique et dans le monde. Par ailleurs, l’Ecobank a bénéficié des trophées de « l’innovation » et de « la meilleure banque de détail de l’année et elle est présente dans une trentaine des pays ».

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz