Skip Navigation Links > Détail article
Des infrastructures modernes poussent comme des champignons dans la jeune province de Lualaba : Muyej, bon élève de Joseph Kabila !
Publié le 16/05/2018
Les habitants de Kolwezi, qui vivent au jour le jour la métamorphose de leur ville avec la construction et la réhabilitation d’infrastructures scolaires, médicales et routières, saluent les efforts du gouvernement provincial qu’ils soutiennent dans son programme de concrétisation de la révolution de la modernité prônée par le Chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange.
Le gouvernement provincial du Lualaba, vient de lancer sur fonds propres les travaux de construction des infrastructures modernes qui vont abriter les institutions de cette nouvelle province, issue du démembrement de l'ex-Katanga en 2015. En effet, à l’initiative du gouverneur du Lualaba, Richard Muyej Mangez Mans, les édifices publics symbolisant les pouvoirs législatif et exécutif de la province du Lualaba seront érigés, l'un au quartier Kanina dans la commune de Dilala pour l'Assemblée provinciale et l’autre sur le lotissement Joli site dans la périphérie de la ville de Kolwezi, pour servir de bâtiment administratif du gouvernement provincial.

Pour l'Assemblée provinciale, deux bâtiments sont en construction sur le plateau de Kanina dont l’un pour ses services administratifs et l’autre pour la salle des plénières des élus du Lualaba.

Le bâtiment administratif dont l’élévation des murs se trouve au niveau de linteau aura une longueur de 81m sur un largueur de 15 m et la salle de plénières en construction juste à côte, s’étend sur une longueur de 200m et 100m de largeur avec une capacité de 500 places.

Les travaux de construction de ces deux immeubles lancés en novembre 2017 dureront 18 mois. Toutefois, le coût de ces travaux n'a pas été révélé. Pour bien loger le gouvernement provincial avec tous les bureaux des ministres et des membres de leurs cabinets respectifs, le gouverneur du Lualaba, a prévu la construction d'un grand complexe administratif à Joli site, il s’agit d'un imposant bâtiment à deux niveaux pour mettre fin à l’éparpillement des bureaux des ministres à travers la ville, jadis un centre minier de l'ex-province du Katanga, devenue grâce à la réforme de la décentralisation, la métropole d’une province qui s'accroche à l’excellence.

A leur phase finale, ces deux immeubles vont donner à la ville de Kolwezi le statut du chef-lieu d'une province à vocation essentiellement minière par excellence à la hauteur de ses importantes ressources cupro-cobaltifères qui font de la RDC la première réserve mondiale avec plus de 60 % de cobalt.

Les habitants de Kolwezi, qui vivent au jour le jour la métamorphose de leur ville avec la construction et la réhabilitation d’infrastructures scolaires, médicales et routières, saluent les efforts du gouvernement provincial qu’ils soutiennent dans son programme de concrétisation de la révolution de la modernité prônée par le Chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange.

Un sondage réalisé par l'ACP auprès d’un échantillon représentatif de la population de la ville de Kolwezi révèle un profond et réel sentiment de satisfaction et de gratitude à l'égard du Chef de l'Etat pour avoir initié la réforme territoriale de 2015 qui a vu le nombre des provinces passer de 11 à 26 avec comme avantage de rapprocher les autorités des administrés.

Tous se félicitent de cette réforme grâce à laquelle, l'ex-district du Lualaba a recouvré son ancien statut de province à part entière comme cela fut le cas à l’époque après l’Indépendance les participants à la campagne « Touche pas à mon cobalt ›› organisée à Kolwezi en mars 2018 parmi lesquels des Journalistes, et des opérateurs économiques ont soutenu les efforts du gouvernement provincial du Lualaba dans la construction et la réhabilitation des infrastructures de base pour faire de Kolwezi une ville moderne.

Grâce à un partenariat public-privé signé avec des entreprises minières opérant dans la province, avec TGM en tête, plusieurs écoles de Kolwezi et du territoire de Lubudi ont été construites ou sont en cours de construction pour les unes et réhabilitées de fonds en comble pour les autres.

Dans ce contexte, les installations de l'ex- Athénée Royal de Kolwezi, hérité de la colonisation, en ruine depuis de décennies, faute d’entretien, viennent d'être réhabilitées et modernisées avec la construction d’une piscine olympique forçant l'admiration de toute personne de passage.

Le ministre de VEPSP, Gaston Musemena, a félicité les autorités provinciales du Lualaba pour cette belle réalisation en faveur de la jeunesse, lors de sa visite de travail à Kolwezi en septembre 2017 pour le lancement de la rentrée scolaire 2017-2018.

Lualaba: un cimetière moderne dénommé “Cité des Anges” à Kolwezi, initiative de Muyej

Le gouverneur Richard Moyej a présidé, samedi 05 mai dernier, la cérémonie de l’Inauguration d’un cimetière moderne, à Kolwezi, dénommé « Cité des Anges’, A Manga Manga à plus ou moins 6,4 Km de la Nationale 39 partant du village Musompo après l’aéroport de Kolwezi. Ce cimetière moderne, bien aménagé par une ASBL du couple européen de Monsieur MORAN Jean et de Madame MERKEN Josiane, est le fruit d’un partenariat initié et sollicité par Richard MUYEJ MANGEZ MANS et son Gouvernement du Lualaba en vue de permettre à quiconque le souhaite d’enterrer dignement son défunt.

La superficie du cimetière, évaluée à 300 hectares avec une durée de vie estimée à 150 ans.

Le Gouverneur de la Province du Lualaba, Richard MUYEJ MANGEZE MANS a procédé à la coupure du ruban symbolique d’inauguration avant d’accepter la visite guidée du cimetière.

Répondant à quelques questions de la Presse locale, après la visite, Richard MUYEJ s’est réjoui de cette expérience, inspirée du site mortuaire de Kasangiri à Lubumbashi, pour que même le cimetière corresponde à la dimension de cette riche Province. Il a insisté sur la ferme volonté de son équipe exécutive, accompagnée par l’Assemblée Provinciale, de demeurer dans la constance de la modernité initiée par le Président de la République, Joseph KABILA.

Au sujet du prix à fixer pour l’enterrement, le numero un de la Province a tenu à respecter le choix libre de chaque citoyen de décider du lieu d’inhumation de son regretté disparu.

Rappelons que le cimetière « Cité des Anges » comprend 6 compartiments : vallées Miséricorde, des Petits Anges, Angelus, Honorem, Archange Raphaël et Vallée de Béatitude où sur décision du Gouverneur du Lualaba, le Député Honoraire TSHATA SAKAPUMBA Marco, a été inhumé avec beaucoup d’honneur.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz