Skip Navigation Links > Détail article
Politique : Le ministre de la Défense nationale visite les sites érosifs des camps Ceta et Badiadingi
Publié le 07/05/2018
Le ministre de la Défense nationale s’est dit satisfait du résultat des travaux ayant permis de combattre les trois têtes d’érosion du camp militaire CETA où l’une de ces érosions qui ont failli couper le camp en deux a été vaincue grâce aux travaux exécutés par l’entreprise de construction LYAN conduits par l’ingénieur Joseph Wang.
Le ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Crispin Atama Tabe Mogodi, a visité samedi les sites érosifs des camps CETA (centre d’entraînement des troupes aéroportuaires), dans la commune N’Sele, et Badiadingi, dans la commune de Ngaliema, en vue de s’enquérir de l’ampleur de ce désastre.

Il s’est dit satisfait du résultat des travaux ayant permis de combattre les trois têtes d’érosion du camp militaire CETA où l’une de ces érosions qui ont failli couper le camp en deux a été vaincue grâce aux travaux exécutés par l’entreprise de construction LYAN conduits par l’ingénieur Joseph Wang.

Il a fallu remblayer 40 mètres cubes de terre, 2 mois de travail sans oublier la construction de 3 caniveaux dont le plus grand mesure 2 mètres de profondeur et 1 mètre de large pour une longueur de plus ou moins 100 mètres.

Les écoles primaires (EP 1 et 2) du camp CETA ont failli être englouties n’eurent été les travaux exécutés par la même entreprise chinoise écartant ainsi tout danger. A ce sujet, le directeur de l’école, Jean Sabela, s’est déclaré très content de cette situation agréable dont le contraire aurait perturbé l’année scolaire en cours.

Concernant le problème d’adduction d’eau potable, des forages ont été érigés afin de permettre aux militaires et leurs familles de s’approvisionner en eau potable aux alentours de leurs habitations, mettant ainsi fin au calvaire quotidien qui les contraignait à parcourir plusieurs kilomètres pour avoir cette denrée.

Par ailleurs, la présidente des femmes du camp CETA, Charlotte Manika, a exprimé la gratitude de ses paires qui vivent aujourd’hui les réalisations du gouvernement par le biais de Crispin Atama Tabe qui a permis aux habitants du camp CETA de bénéficier désormais et de manière régulière de l’eau, l’électricité.

Sept villas englouties par les érosions au camp Badiadingi

Après la visite du camp CETA, le ministre de la Défense s’est rendu également au camp militaire Badiadingi dans la commune de Ngaliema, où des érosions ont emporté sept villas et menacent une dizaine d’autres. Cette situation préoccupante n’a pas laissé indifférent Crispin Atama Tabe Mogodi qui a promis de faire rapport au Commandant suprême qui, du reste, avait donné des instructions précises à ce sujet.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz