Skip Navigation Links > Détail article
Le ministère des ITPR instruit le FONER de financer l’entretien des pistes rurales et routes de desserte agricole
Publié le 27/04/2018
Des Comités locaux d’entretien routier (CLER), constitués des riverains formés, assurent et pérennisent l’entretien régulier des routes réhabilitées.
Le ministre des Infrastructures, travaux publics et reconstruction (ITPR), Thomas Luhaka Losendjola, vient d’instruire le Fonds national d’entretien routier (FONER) de financer la suite du programme d’entretien des routes de desserte agricole réhabilitées par les Partenaires techniques et financiers (PTF) de la RDC avec la collaboration de la Direction des voies de desserte agricole (DVDA), pour l’exercice 2018 à hauteur de 7.179.998 USD. Solde de l’exercice 2017, a-t-on appris mardi des sources proches de la DVDA.

Selon la source, la DVDA avait planifié pour l’exercice 2017, deux programmes d’entretien des routes de desserte agricole. Il s’agit, a-t-elle précisé, du programme ordinaire de près de 15.000 Km des pistes à entretenir dans la plupart des provinces avec l’appui financier du FONER pour un montant de 28 millions de dollars américains.

Ainsi que celui d’entretien des routes de desserte agricole (5 216,64 Km) réhabilitées par les PTF de 2015 à 2016, pour un montant de 9 416 035 USD, également, sous financement du FONER.

Compte tenu des contraintes budgétaires, le FONER avait financé en priorité, le deuxième programme à hauteur de 25%, soit 2.236.307 USD jusqu’au mois d’Août 2017.

Toutefois, la DVDA a décidé de reconduire les deux programmes pour l’exercice 2018. Le premier a été reconduit comme tel, tandis que le deuxième à la hauteur de 75% qui représente 7.179.993 USD.

La DVDA qui poursuit activement sa mission, sous la conduite de directeur national, Ingénieur Kasongo Ilunga, déplore le système de financement des programmes d’entretien spécialement l’irrégularité de décaissement des fonds. Elle insiste par ailleurs, sur l’entretien régulier des routes afin d’éviter les conséquences y afférentes dont la dégradation et la détérioration qui freinent le développement économique de la RDC.

Elle a, à cet effet, installé des Comités locaux d’entretien routier (CLER), constitués des riverains formés, afin d’assurer et pérenniser l’entretien régulier des routes réhabilitées.

Il sied de rappeler que les routes de desserte agricole sont d’une grande importance pour l’évacuation des produits agricole de l’arrière-pays vers les centres de consommation et l’approvisionnement en produits manufacturés de nos campagnes.

La mission assignée par la DVDA

Par ailleurs, la Direction des voies de desserte agricole (DVDA), a aussi pour mission, la construction, la remise en état et la pérennisation de la praticabilité des routes d’intérêt local et avec le concours de la régie des voies fluviales, la réhabilitation et l’aménagement des cours d’eau d’intérêt local destinés à promouvoir les échanges entre les territoires de production agricole et les centres de consommation.

La DVDA a pour objectif notamment, de contribuer à la sécurité alimentaire et à l’allègement de la pauvreté des couches sociales défavorisées, de rendre praticables les routes et les cours d’eau de desserte agricole en faisant recours aux techniques à Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO), de former les structures de base à la gestion et à l’entretien des voies de desserte agricole, enfin d’assurer l’encadrement nécessaire pour la prise en charge de l’entretien des voies de desserte agricole par les populations locales concernées.

Pour accomplir la mission et atteindre les objectifs, note la source, la DVDA doit planifier, mobiliser les ressources financières et contrôler l’exécution des travaux confiés aux différents intervenants.

La DVDA est une direction au sein du secrétariat général du ministère du développement rural et dispose d’une autonomie financière.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz