Skip Navigation Links > Détail article
Cleveland fait confiance à ses vieux de la vieille pour le money time
Publié le 25/04/2018
Cleveland avait fait le pari de l’expérience l’été dernier, avant de prendre un virage à 180 degrés à mi-saison en faisant confiance à Rodney Hood, Larry Nance Jr., Jordan Clarkson et même Cedi Osman. Des choix payants en saison régulière, qui ont permis au vestiaire de se débarrasser de quelques egos et à Tyronn Lue de garder un groupe restreint de briscards pour les moments chauds en playoffs : LeBron James, J.R. Smith, Kyle Korver, Kevin Love, Jeff Green et George Hill.

Les six hommes affichent respectivement 221, 112, 46, 113, 42 et 86 rencontres en postseason au compteur, soit 620 matchs à faire valoir dans le money time afin de s’enlever un peu de pression et se faire confiance pour prendre les bonnes décisions.

« Il ne s’agit pas de critiquer, mais quand tu as connu le plus haut niveau, il y a une certaine expérience et quelque chose à en tirer » confie Kyle Korver à Cleveland.com. « L’expérience de la vie, l’expérience des gros matchs, peu importe, ça offre un certain confort pour aller se battre aux cotés de gens avec qui tu as déjà connu ça. C’est juste une histoire de confiance plus qu’autre chose, de savoir que des gars ont été dans ces situations, des gars qui ont fait trois Finals de rang. Tu veux te reposer là-dessus à certains moments. Comme en ce moment. »

Confirmer la nuit prochaine si besoin est
Pour l’instant, George Hill est sur le flanc et Tyronn Lue n’a donc pas vraiment à se prendre la tête pour son cinq. Si le meneur revient ce soir, l’entraîneur devra faire un choix mais, dans tous les cas, les jeunes ne devraient pas beaucoup voir le parquet dans le money time, a priori.

« Je n’y avais pas pensé de cette manière, mais on a un groupe de vétérans qui est déjà passé par là, et qui comprend ce qu’il en coûte, ce qui en dépend » explique le coach. « Les autres gars jouent bien, vraiment, mais on a retrouvé Kevin, J.R. et Korver. Je suis confiant avec ces gars sur le parquet en fin de match, et ils ont répondu présent. »

Deux fois sur trois, oui, mais dans le Game 3, tout le monde est resté une fois de plus à regarder LeBron James essayer de sauver les meubles puis finir par rendre les armes devant Bojan Bogdanovic.

Puis les vétérans ont retrouvé leur mordant dans le money time du Game 4, avec six points pour Jeff Green et huit pour Kyle Korver dans le dernier quart. Un vrai cinq d’expérience, qui s’en sert.

« C’est toujours important : on est sur le terrain, on sait qu’on assure tous les arrières des autres, qu’on connait les couvertures défensives » apprécie Kevin Love. « On dit toujours que si on se fie au plan de jeu, on a une bonne chance de gagner. On a le sentiment d’avoir réussi à le faire mais c’est compliqué. Il y a beaucoup de switchs, beaucoup de choses qui changent, mais on pense avoir fait un bon boulot en défense en fin de match. »

Et il faudra retourner au charbon ce soir, à moins que les Cavs se mettent à l’abri assez tôt dans ce Game 5. Réponse à 1h00 du matin.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz