Skip Navigation Links > Détail article
La Chine, "la deuxième maison" de Volkswagen
Publié le 24/04/2018
Le géant de l'automobile Volkswagen a annoncé mardi des investissements en Chine de 15 milliards d'euros d'ici 2022 pour développer les voitures électriques et autonomes dans ce pays stratégique pour les constructeurs et où s'invente la voiture connectée du futur.

"La Chine est notre deuxième maison", a déclaré le PDG du groupe, Herbert Diess, lors d'une conférence de presse à Pékin, où s'ouvre mercredi le salon de l'automobile. "Le marché chinois sera le plus grand du monde pour la mobilité électrique (...) et nous devons accélérer les choses."

VW veut fabriquer des voitures purement électriques dans "au moins six usines" en Chine d'ici 2022. M. Diess, qui effectue à Pékin son premier voyage à l'étranger après sa prise de poste il y a deux semaines, a aussi annoncé le lancement de la marque SOL, en partenariat avec le constructeur chinois Anhui Jianghuai Automobile, et présenté son premier modèle, un SUV électrique avec "plus de 300km" d'autonomie.

"Le futur sera déterminé par l'électrification des voitures, la technologie informatique, notamment l'intelligence artificielle, la mobilité intelligente et la conduite autonome, et nous voulons être à la tête de ces domaines", a commenté Jochem Heizmann, PDG de la branche chinoise de Volkswagen Avec 28,9 millions de véhicules vendus l'an dernier, et une croissance toujours soutenue, le marché chinois de l'automobile devrait bientôt peser autant que ceux des Etats-Unis et de l'Union européenne réunis. VW compte ainsi introduire sur ce marché 40 modèles électriques dans les "sept à huit prochaines années".

L'entreprise aux 12 marques a récemment annoncé la création d'une entité entièrement dédiée à la Chine dans le cadre d'une réorganisation de son activité autour de six branches. Le groupe avait admis en 2015 avoir trafiqué 11 millions de ses voitures diesel pour masquer le niveau réel de leurs émissions les plus toxiques. M. Diess, qui a pris la succession de Matthias Müller, doit permettre à VW de définitivement tourner la page de ce scandale, même si les enquêtes et plaintes dans le dossier se multiplient.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz