Skip Navigation Links > Détail article
La commission ad hoc examine les avantages à accorder aux aménageurs des ZES
Publié le 19/04/2018
Le ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Leu, a indiqué que la création des Zones économiques spéciales (ZES) pourrait aider à minimiser certaines contraintes que subissent les opérateurs économiques et plus précisément le monde des affaires en RDC, à l’ouverture mercredi des travaux de la commission ad hoc sur les avantages fiscaux, parafiscaux et douaniers à accorder aux aménageurs des ZES.

Ces avantages concernent également les entreprises dans lecadre du régime des ZES en RDC durant cet atelier dont les travaux sont organisés par l’Agence des zones économiques spéciales (AZES). Ilunga Leu a relevé que la création des trois ZES au Kongo central, en Ituri et au Haut-Katanga, constitue l’une des mesures urgentes retenues par le gouvernement pour la relance économique.

A ce sujet, a-t-il ajouté, le ministère de l’Industrie s’est lancé dans la sensibilisation des autorités provinciales sur les bienfaits des ZES, en plus de la ZES pilote de Maluku dont le processus de mise en œuvre est en cours avec l’appui de la Banque mondiale dans le cadre du Projet de développement du pôle de croissance-ouest (PDPC).

Les avantages à accorder aux ZES sont nécessaires pour rendre ces dernières attractives par rapport à ses concurrents de la région, a laissé entendre le ministre, faisant remarquer que ces assises permettront à l’AZES, organe spécialisé du gouvernement en matière des ZES, de disposer d’un instrument juridique sur base duquel elle pourra octroyer des avantages aux aménageurs, et entreprises appelées à évoluer dans les ZES.

Une législation claire pour le monde des affaires

Le chargé des missions de l’AZES, Augustin Bolanda qui a assuré la supervision desdits travaux, a souligné qu’ils (travaux) permettront d’aligner la RDC sur l’orbite des pays dotés d’une législation claire, précise, attrayante et susceptible de rencontrer les objectifs du gouvernement relatifs à l’industrialisation de l’économie.

Les ZES sont des espaces délimités, régis par des lois particulières, destinés à attirer les investissements privés au moyen des avantages et facilités offerts par le gouvernement. Elles constituent des vecteurs importants dans l’attrait des investissements étrangers.

Ces travaux qui prendront fin ce vendredi, ont connu la participation des délégués de la Présidence de la République, de la Primature, des ministères de l’Industrie et des Finances, des Régies financières, de l’ANAPI et des services compétents en matière fiscale.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz