Skip Navigation Links > Détail article
Les réserves de change à la BCC frôlent le 1,0 milliards USD
Publié le 13/04/2018
Les réserves de change à la Banque centrale du Congo (BCC) ,frôlent le 1,0 milliard de USD, soit 4 semaines et 2 jours d’importation de biens et services sur ses propres ressources. Cette accumulation des réserves résulte notamment des rachats automatiques des devises du trésor provenant des paiements d’avances d’impôts sur les bénéfices réalisés par les miniers en 2017, a noté le comité de pilotage monétaire dans un communiqué de la Banque centrale du Congo parvenu vendredi à l’ACP.

Le comité de pilotage monétaire se réunissait sous la direction du gouverneur de la Banque centrale du Congo, Déogratias Mutombo.

Pour ce qui est des finances publiques, l’exécution des opérations financières de l’Etat, intégrant l’amortissement de la dette, s’est clôturée avec un excédent de 91,9 milliards de CDF. En cumul annuel, la situation financière de l’Etat est excédentaire de 246,6 milliards de CDF. Dans cette perspective en 2018, les recettes publiques devraient atteindre 4.976,5 milliards de CDF en 2018. Quant aux dépenses en elles, devraient s’établir à 90,0 milliards, représentant à peine 1,8% du total des recettes, niveau largement inférieur au critère de 20,0% fixé par la SADC.

Concernant le marché monétaire note la source, en l’absence du refinancement aux guichets BCC, une hausse des transactions sur le marché interbancaire a été observée au cours du mois de mars. En effet, 172,50 milliards de CDF ont été prêtés sur ce segment de marché contre 95,50 un mois plus tôt. L’encours global des bons BCC s’est établit à 7,5 milliards à fin mars, dégageant une injection mensuelle et annuelle respective de 2,5 milliards de CDF et 27,5 milliards.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz