Skip Navigation Links > Détail article
Cleveland : un titre de division pas si anecdotique
Publié le 10/04/2018
Si à Houston, on ne se réjouit pas outre mesure de la première place de la ligue, du côté de Cleveland, le titre de division glané contre les Knicks est apprécié. Même LeBron James, qui en a vu d’autre pourtant, a le sourire.

« Dans une saison, si on arrive à accomplir certaines choses, peu importe ce qui arrive, il faut essayer de l’apprécier, de prendre du recul », explique l’ailier. « Je suis un peu hypocrite sur ce point car j’essaie toujours d’être meilleur chaque jour. Donc, c’est toujours difficile pour moi de dire : ‘OK, c’est un autre titre de division’. »

Les blessures, le départ de Kyrie Irving, les transferts et même l’absence de Tyronn Lue pendant quelques matches sont autant d’arguments qui rendent ce titre agréable.

« C’est spécial », estime le coach des Cavs. « À chaque fois qu’on peut gagner sa division et avoir l’avantage du terrain pour le premier tour des playoffs, c’est une bonne chose, surtout avec ce qu’on a traversé cette saison. »

Même si J.R. Smith garde toujours en tête l’objectif suprême.

« J’ai déjà gagné le titre et je sais ce que ça fait. Donc ce n’est pas un hasard de gagner sa division, mais on ne joue pas pour ça. On joue pour l’or. Pour les plus jeunes, félicitations, mais on a encore du pain sur la planche. »

Ce titre de division, qui peut sembler anecdotique, pourrait être décisif mercredi soir si les Sixers et les Cavaliers terminent avec le même bilan dans la course à la 3e place. En effet, si les deux formations n’ont pas réussi à se départager en saison régulière (une victoire chacun), le vainqueur d’une division possède le « tie breaker » sur son adversaire en cas d’égalité.

Ce qui est le cas pour Cleveland.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz