Skip Navigation Links > Détail article
Poursuite des travaux de la réforme foncière au ministère de tutelle
Publié le 03/04/2018
Le ministre des Affaires Foncières, Lumeya Dhu Malegi, a réaffirmé l’engagement de son ministère à poursuivre les travaux de la réforme foncière en cours, dans le cadre de la Stratégie nationale REDD+ et la perspective de doter la RDC de sa politique foncière nationale.

Le ministre a fait mardi cette déclaration à l’occasion de l’ouverture de l’atelier de mise à jour du document de programmation de la Réforme Foncière et du lancement des groupes thématiques de la Commission nationale de la Réforme Foncière (CONAREF).

Le processus de la réforme foncière va également mettre à la disposition du pays un cadre législatif, règlementaire et institutionnel de gestion des terres, plus actualisé et adapté aux nouveaux enjeux locaux, nationaux, régionaux et internationaux qui se rapportent à ce secteur vital, a-t-il ajouté. S’agissant du premier aspect de l’atelier, Me Lumeya a rappelé que son élaboration remonte en juin 2013 et qu’il avait été conçu pour servir de tableau de bord au processus de la réforme foncière.

Sa mise à jour s’impose par la volonté d’intégrer des évolutions enregistrées dans le secteur. Ces évolutions concernent notamment les détails sur la vision, les approches et la philosophie de la réforme. La mise en place des groupes thématiques, second aspect de l’atelier, doit découler du besoin d’une prise en charge technique des questions majeures du secteur foncier en RDC, indique-t-on.

Le ministre a saisi l’opportunité pour exprimer sa gratitude à tous les partenaires qui contribuent à donner du tonus au processus de la réforme dont le Fonds National REED+ (FONAREDD) et la Banque mondiale, sans oublier des experts et des consultants. Le FONAREED pour la fonctionnalité effective de la CONAREF

Le délégué du FONAREED a saisi l’opportunité pour rappeler que les jalons de 2018 doivent porter notamment sur quelques aspects du foncier. Il s’agit notamment de la fonctionnalité effective de la CONAREF pour la préparation et la mise en œuvre de la réforme foncière et de l’appui aux communautés locales dans les procédures de requête de divers modèles.

Le conseiller au Programme ONU-Habitat, José Mokbondo Lihesa a noté que le partenariat avec le ministère des Affaires Foncières s’inscrit dans le cadre de développement de la politique foncière en RDC, pour le renforcement de la sécurité foncière qui contribue à l’amélioration des conditions de vie des hommes et des femmes et au développement économique.

Auparavant, le coordonnateur de la CONAREF Ngwasi Akulimani Dieudonné avait indiqué dans son mot de bienvenue que cet atelier visait également la redynamisation de sa structure par des débats soutenus permettant d’abord à valider le document de programmation de la réforme foncière et ensuite à s’imprégner de la vision méthodologique et stratégique et pour aborder des questions liées à la dite réforme. Après la synthèse des contributions, les experts devront procéder à l’adoption du document de programmation.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz