Skip Navigation Links > Détail article
L’ONEM appelé à multiplier des stratégies pour la réduction du chômage en RDC
Publié le 21/03/2018
Le ministre d’Etat à l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Lambert Matuku Memas, a exhorté mercredi au bâtiment du gouvernement, l’Office national de l’emploi (ONEM) à multiplier des stratégies dans la perspective de la réduction du chômage en RDC, conformément aux missions lui confiées, lors de la signature du contrat performance avec cet office représenté par son directeur général, Angélique Kikudi Eliane.

Pour le ministre d’Etat, la réussite de cette mission passe par le travail, l’abnégation et l’engagement. Il a appelé les responsables de l’ONEM à redoubler d’efforts et à améliorer qualitativement le travail par rapport à ce qui s’est fait l’année passée pour répondre positivement à la demande du Chef de l’Etat et des Congolais qui tiennent à la réduction du chômage, gage de l’amélioration des conditions sociales et de vie des populations.

M. Matuku Memas a saisi l’opportunité pour rappeler que le contrat programme de performance est instrument de suivi et d’orientation, un tableau de bord appelé à guider les actions d’une structure.

Il a conseillé l’ONEM à emboiter le pas aux deux autres entreprises sous-tutelle à savoir, l’Institut national de sécurité sociale (INSS) et l’Institut national de préparation professionnelle (INPP) qui avaient déjà signé leur contrat avec la tutelle.

Des engagements réciproques

Pour accompagner l’ONEM, la tutelle a pris un certain nombre d’engagements. Il s’agit notamment de soutenir des actions visant à renforcer la capacité du personnel, assurer la protection des cadres et agents lors des missions de contrôle, poursuivre le Programme emplois diplômés (PED) financé par la Banque africaine de développement (BAD), revoir à la hausse le taux des pénalités contre les entreprises récalcitrantes et plaider auprès du gouvernement pour le paiement des créances dues à l’ONEM.

De son côté, l’ONEM s’est engagé à mettre en œuvre son budget pour favoriser des actions tendant à atteindre ses objectifs, contribuer à la réduction du chômage en RDC qui doit être couverte à 80 % de ses bureaux provinciaux, promouvoir et sensibiliser les jeunes à l’entreprenariat.

Au mois de juillet prochain, les deux parties se retrouveront en commission mixte pour l’évaluation à mi-parcours du dit contrat programme, signale-t-on.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz