Skip Navigation Links > Détail article
Athis Kabongo : la sécurité sociale doit occuper une place de choix dans les débats politiques, économiques et sociaux
Publié le 21/03/2018
Athys Kabongo l'a fait savoir, au nom du ministre d'Etat Lambert Matuku, à l'occasion du lancement des travaux de la commission chargée de l'élaboration des mesures d'application de la loi n° 16/009 du 15 juillet 2016 fixant les règles au régime général de la sécurité sociale, à Pyramide Hôtel, dans la commune de Ngaliema. Pour lui, en raison de cette nécessité, la sécurité sociale doit occuper une place de choix dans les débats politiques, économiques et sociaux.
Le Vice-ministre à l'Emploi, Travail et Prévoyance sociale, AthysKabongo, a indiqué lundi que la sécurité sociale doit être reconnue comme une nécessité car elle correspond à un besoin vital de l'être humain et constitue le catalyseur social et économique indispensable à une croissance équilibrée.

AthysKabongo l'a fait savoir, au nom du ministre d'Etat Lambert Matuku, à l'occasion du lancement des travaux de la commission chargée de l'élaboration des mesures d'application de la loi n° 16/009 du 15 juillet 2016 fixant les règles au régime général de la sécurité sociale, à Pyramide Hôtel, dans la commune de Ngaliema. Pour lui, en raison de cette nécessité, la sécurité sociale doit occuper une place de choix dans les débats politiques, économiques et sociaux.

Evoquant l'importance du document qui sera produit par les experts recrutés au cabinet du ministre, au Secrétariat général à la Prévoyance sociale et à l'INSS, le vice-ministre a annoncé qu'il sera versé, pour validation, au Conseil national du Travail dont la session extraordinaire sera convoquée au mois de juillet prochain. Le vice-ministre a exhorté ces experts à un travail de qualité pour que cette loi contribue positivement à l’amélioration du social des impactes perspective qualitative Congolais. La loi organique n° 16/009 du 15 juillet 2016 sur la sécurité sociale, rappelle-t-on, remplace celle du 29 juin 1961.

Elle est la résultante de la réforme du système de sécurité sociale initiée depuis 2012. « Elle traduit en acte la vision de la révolution de la modernité du Chef de l'Etat dans son volet social », a dit AthysKabongo. Elle contient quelques innovations majeures.

En effet, elle ajoute aux allocations familiales des prestations prénatales et de maternité, couvre tout le territoire national et prend en compte les principes de l'égalité entre l'homme et la femme, du suivi régulier de la mise en œuvre et de l'évaluation périodique de l'accessibilité et de l'efficacité des procédures. Le Secrétaire général à la Prévoyance sociale, Jean MasasuLufutu, a invité les experts de la commission à travailler de façon à répondre aux attentes de la hiérarchie en produisant dans le délai de trois jours un recueil des projets des mesures d'application de la loi destinés à trouver des solutions durables et idoines à la sécurité sociale en RDC.

La commission est constituée d'un bureau fort de 4 personnes et d'un collège de 39 experts. Le président du Conseil d'Administration de l'Institut national de sécurité• sociale (INSS), SekimonyowaMagango Come et le directeur adjoint de l'entreprise, Charles Mudiayi ont assisté à cette cérémonie.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz