Skip Navigation Links > Détail article
Le président du Sénat dresse un bilan louable de onze ans d’existence de la chambre haute
Publié le 16/03/2018
Le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a dressé jeudi un bilan louable des onze ans d’existence de la chambre haute à l’ouverture de la session du mois de mars 2018 au Palais du peuple.

Il a précisé, qu’après avoir voté 250 lois, la chambre haute du Parlement a usé de sa vocation et de sa capacité à construire une vision à venir de la Nation. «Eu égard aux objectifs poursuivis, à savoir assurer le mieux-être et la sécurité des populations, ouvrir les voies à une émergence durable, affermir l’Etat de droit dans la cité et conduire le pays à des élections libres, crédibles et démocratiques, c’est un score louable» , a souligné Léon Kengo wa Dondo.

Pour lui, ces acquis doivent booster davantage les efforts pour plus de performance des représentants des provinces qui ont le devoir d’identifier les faiblesses et les causes de l’enlisement, en vue d’une recherche positive des pistes de solutions.

Dans cette optique, il s’est interrogé sur l’application des lois votées, soutenant que «les textes non appliqués, n’ont comme ressource que de peupler le cimetière des lois non exécutées». Auparavant, il avait brossé un tableau positif de la situation économique du pays dont la croissance pour 2018 est estimée à 3,9% contre 3,7% en 2017, alors que l’activité économique mondiale continue à s’affermir. Le pays pourra aussi profiter de la hausse des prix des matières premières comme le cuivre, le cobalt et même le pétrole afin d’améliorer les conditions de vie de la population.

L’ordre du jour de la présente session comporte une vingtaine de matières. Le Sénat est tenu de maximiser les efforts afin que les contraintes pour l’organisation des élections relevant de sa compétence soient levées, a conclu son président.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz