Skip Navigation Links > Détail article
Les gadgets-vedettes du Congrès mondial du mobile de Barcelone
Publié le 26/02/2018
Le Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) organisé par l'Association mondiale des opérateurs (GSMA) a ouvert ses portes lundi à Barcelone pour quatre jours consacrés aux dernières innovations.

Le MWC, qui a débuté avec une visite du roi Felipe VI dans la matinée, attend plus de 100.000 visiteurs. Il se déroule dans un contexte encore tendu entre Madrid et les indépendantistes catalans après la tentative de sécession d'octobre 2017. Dimanche soir, deux petites manifestations pour et contre la monarchie ont eu lieu à Barcelone.

Les visiteurs découvriront les avancées en matière de réseaux, en particulier la très attendue technologie 5G permettant de démultiplier les données transmises. Les nouveautés en termes d'intelligence artificielle ou en lien avec l'internet des objets, autrement dit les objets connectés communiquant entre eux ou avec l'usager, seront aussi omniprésentes.

Dans un contexte marqué par la baisse des ventes de smartphones au niveau mondial fin 2017 selon le cabinet Gartner, quelque 2.000 exposants, opérateurs, industriels, fabricants de mobiles ou start-ups en provenance de 200 pays feront le point sur les principales tendances.

Des représentants des grandes instances nationales ou internationales participeront à cette édition, notamment le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, celui du régulateur américain des télécoms (FCC), Ajit Pai ou le commissaire européen en charge du marché numérique, Andrus Ansip.

Des constructeurs automobiles (Ford, BMW...), l'avionneur Airbus, ou des ligues sportives, de football ou NBA, sont présents dans les allées du Congrès.

Contrairement aux éditions précédentes seul un constructeur de mobiles, le numéro Un Samsung, a profité de la soirée précédent le congrès pour présenter ses nouveautés, en levant le voile sur son prochain Galaxy S9, nouvelle version de son smartphone haut de gamme.

La tentative de sécession de la Catalogne en octobre avait entraîné un déménagement de siège social pour plus de 3.000 entreprises hors de cette région du nord-est de l'Espagne.

Le MWC n'a pas pu échapper à ces tensions: la maire de Barcelone Ada Colau et le président du parlement catalan Roger Torrent, un indépendantiste, ont refusé d'accueillir Felipe VI à son arrivée dimanche.

Ils reprochent au souverain de ne pas avoir eu un mot de sympathie pour les victimes des violences policières lors du referendum d'autodétermination du 1er octobre, interdit par la justice.

Des indépendantistes ont aussi accueilli des participants au sommet à l'aéroport en arborant des affiches où l'on pouvait lire "honte à l'Europe", en anglais, référence au soutien sans faille manifesté par l'Union européenne au gouvernement du conservateur Mariano Rajoy lors de la tentative de sécession.

Les gadgets, vedettes du Congrès mondial du mobile de Barcelone

Réalité augmentée, objets connectés, vision à travers les murs: les gadgets présentés au Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) de Barcelone fonctionnent tous grâce au smartphone, sorte de télécommande des objets du futur.

- Réalité augmentée en force -

Voir le paysage devant vos yeux, c'est bien. Avoir en plus dans le panorama les notifications envoyées par votre smartphone, c'est mieux, promet la société américaine Vuzix. L'entreprise présente à Barcelone son nouveau modèle de lunettes de réalité augmentée, presque semblables à des lunettes classiques aux verres légèrement teintés.

Une fois sur le nez, les lunettes sont connectées au smartphone, que l'utilisateur laisse dans son sac. En se promenant dans la rue ou en parlant avec un ami, il voit s'afficher ses SMS à travers les verres, ou bien la direction à suivre via le GPS, et peut naviguer à travers les applications en tapotant d'un doigt la branche des lunettes.

Envie de prendre une photo? Plus besoin de sortir le téléphone, il suffit de tapoter pour ouvrir l'application photo, regarder l'endroit souhaité, et le cliché est pris directement à travers les lunettes.

Dans l'univers professionnel, ces lunettes pourraient être utilisées par les médecins pour visualiser le dossier du patient pendant l'opération, suggère la marque qui a fixé le prix autour de 1.000 euros.

Le géant coréen Samsung a lui particulièrement soigné les applications de réalité augmentée sur son nouveau modèle S9: emojis ressemblant à l'utilisateur et reproduisant ses expressions lorsqu'il regarde l'appareil, ou traduction simultanée d'un texte en langue étrangère, simplement en pointant le téléphone dessus.

- Voir à travers les murs -

Puis-je vraiment percer ce mur ou y a-t-il un tuyau derrière? Pour répondre au dilemme du bricoleur du dimanche, la société israélienne Vayyar a mis au point un capteur fonctionnant avec les ondes radio, à coller sur son mobile. Il suffit ensuite de poser son téléphone sur le mur, et ce qu'il y a derrière apparaît sur l'écran: bois, ciment, câble électrique, tuyauterie...

Cette technologie, qui permet aussi de repérer l'emplacement d'êtres humains, aura de multiples applications dans les futures voitures et maisons connectées, promet l'entreprise: vérifier si l'on a oublié son bébé dans sa voiture, ou savoir à distance si des personnes âgées ont fait une chute.

- Cadenas de vélo connecté -

Des ingénieurs sud-coréens ont mis au point un cadenas connecté au smartphone du propriétaire via Bluetooth. Fixé sur la roue avant, il se verrouille automatiquement lorsque le cycliste s'arrête et pose son vélo. Lorsqu'il revient, le cadenas se débloque avant même qu'il soit monté sur la selle.

En cas de tentative de vol, une alarme se déclenche et le propriétaire est prévenu sur son téléphone. La start-up Bisecu commencera la production fin mars, avec comme première cible l'Europe.

- Cuisson façon smartphone -

Une fois rentré de la balade à vélo, le smartphone pourra être dégainé pour vérifier la cuisson du rôti grâce à un thermomètre pour viande connecté au téléphone via bluetooth ou wi-fi, développé par la société britannique Meater.

On plante le thermomètre dans la viande et plus besoin de s'interrompre ensuite pour aller vérifier le four: le smartphone envoie une notification dès que le rôti atteint la cuisson désirée.

- Régime du futur -

Si après ces agapes, l'heureux utilisateur de smartphone décide de se mettre au régime, il lui suffira de lancer l'application reliée au casque Modius mis au point par la start-up Neurovalens, en collaboration avec l'université de San Diego.

Deux émetteurs collés juste derrière les oreilles envoient alors un (faible) stimulus électrique au nerf vestibulaire, relié à la partie du cerveau contrôlant l'appétit et le stockage de graisse, explique le PDG Jason McKeown, assurant que "80% des utilisateurs ont perdu du poids".
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz