Skip Navigation Links > Détail article
Fin du shutdown, début de l'envolée des Bourses
Publié le 25/01/2018
Le Sénat américain a voté un budget provisoire et a ainsi mis fin au shutdown qui commençait à paralyser les administrations fédérales aux États-Unis. Historiquement, cela constitue une excellente opportunité d'investissement...

La menace pesant sur le financement des administrations fédérales américaines n'a été écartée que jusqu'au 8 février. Une rallonge budgétaire de quelques semaines qui a suffi à propulser Wall Street à de nouveaux records.

Dramaturgie politique temporaire

Jamie Cox, Partner chez Harris Financial, souligne que le shutdown relève avant tout de la dramaturgie politique. Les investisseurs ne s'attendent donc qu'à un impact temporaire, d'autant moins inquiétant qu'ils ont appris à relativiser le risque politique ces dernières années, confrontés notamment au Brexit et à l'élection de Donald Trump.

Impact économique limité

Au niveau économique, le shutdown des derniers jours ne devrait qu'avoir un impact marginal sur la croissance. Barclays estime ainsi qu'il ne réduira la croissance des États-Unis au premier trimestre que de 0,1%. Dans un tel contexte, les marchés préfèrent se concentrer sur les réductions d'impôts aux États-Unis qui ont incité le FMI à relever sa prévision de croissance pour l'économie mondiale de 3,7% à 3,9% pour 2018 et 2019.

Hausse moyenne de 16,9%

Historiquement, les shutdowns n'ont d'ailleurs qu'un impact limité, voire positif, sur les Bourses. Selon LPL Financial Research, l'indice américain S&P 500 n'a rien perdu durant les 18 derniers shutdowns avec une performance médiane de 0%. L'agence Bloomberg souligne même que l'indice a systématiquement progressé au cours des 12 mois qui ont suivi les 12 derniers shutdowns depuis 1981, signant une hausse moyenne de 16,9%.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz