Skip Navigation Links > Détail article
Livres : « L’initiation à la Recherche en Sciences sociales appliquées aux Sciences de l’information et de la Communication»
Publié le 28/12/2017
INTERNET
Kinshasa 28/12/2017 Culture - Un livre sur la Recherche en Sciences sociales appliquées aux Sciences de l’information et de la Communication» vient de paraître.
Au terme de tout cycle universitaire, les étudiants sont appelés à présenter un travail académique qui entend prouver leur assimilation personnelle des matières apprises et qui constitue une épreuve de matière scientifique.

Cependant, une enquête sur les programmes des cours du premier cycle universitaire en RD Congo fait état de la rareté, voire l’absence d’une Initiation à la rédaction d’un Travail de fin de cycle (TFC) dans la plupart des Institutions académiques.

Sans doute, fait-on confiance au cours d’Initiation à la Recherche scientifique (IRS).

Mais, on oublie que cette Initiation générale ne garantit pas la maîtrise des particularités d’un Travail scientifique.

La grande conséquence de cette déficience est justement que, par ignorance des principes, beaucoup d’étudiants travaillent par imitation.

Ne sachant pas comment s’y prendre, certains copient leurs prédécesseurs et vont jusqu’à plagier leurs erreurs.

D’autres recourent au service payé d’un nègre. C’est-à-dire quelqu’un de l’extérieur qui rédige un Travail scientifique moyennant un montant convenu à payer par l’étudiant.

Ceux qui essaient quand même de travailler personnellement, remettent à leurs directeurs des textes qui comportent beaucoup de carences du point de vue méthodologique.

Pour avoir dirigé des centaines de Travaux de fin cycle (TFC) et des Travaux de fin d’études (TFE), le Prof Elite Ipondo Elika G-G, n’ignore pas cette réalité qu’il vit au fil des années.

Et donc, c’est cette lacune que vient combler son livre paru cette année aux éditions L’Harmattan –Congo.

Résumé du livre

L’inventaire de la littérature sur la Recherche en Sciences sociales fait état d’une panoplie d’ouvrages. Cependant, « La recherche en Science de l’Information et de la Communication.

De l’objet au processus de recherche »n’est pas un livre. Mais le livre à recommander absolument à tout chercheur débutant ou expérimenté en matière de recherche en SIC.

Son auteur prévient que « l’interdisciplinarité dont se réclament les Sciences de l’Information et de la Communication consiste en la combinaison de plusieurs approches ou de plusieurs paradigmes (…) l’ancrage des Sciences de l’Information et de la Communication permet à cette interdiscipline d’exploiter différents points de vue méthodologiques, relatifs aux aspects épistémologiques, théoriques, morphologiques, techniques et disciplinaires. »

Ce nouveau manuel que devront absolument dévorer les adeptes de la recherche scientifique en SIC, a le mérite de réunir en un seul deux possibles.

A savoir « L’initiation à la Recherche en Sciences sociales appliquées aux Sciences de l’information et de la Communication ».

De par sa couleur bleu azur, l’ouvrage immobilise l’attention de n’importe quelle « souris » de la bibliothèque.

Le grammage du papier facilite le feuilletage pendant la lecture.

Ses 211 pages regroupées en sept chapitres, non compris la préface, l’avant-propos, l’introduction et la conclusion, offrent à son lecteur un éclairage dialectique à la fois rigoureux et sans équivoque.

Le premier chapitre prend en charge les « Notions et les concepts de bases ». Le deuxième, traite de « l’Information et communication comme objet d’étude ».

Dans le troisième chapitre, le lecteur découvrira la « Méthode de la recherche ». « L’analyse de contenu et étude de document » font ainsi l’objet du quatrième chapitre.

Le cinquième aborde le « Processus de la recherche scientifique. L’avant dernier chapitre traite des « Méthodes bibliographiques ». Le septième et dernier chapitre consiste en une « Présentation physique d’un travail ».

Sa bibliographie sobre, ses index et annexes aérées, renforcent ainsi l’ossature de ce livre qui a tout le mérite d’une œuvre scientifique accomplie.

Rédigé dans un style direct et simple, le livre d’Elite Ipondo Elika G-G se veut un livre de chevet pour tout chercheur en Sciences sociales. Il sème à tout vent. Mais les chercheurs en Sciences de l’Information et de la Communication restent son public privilégié.

Les étudiants en passe de rédiger leurs dissertations de fin de cycle ou de fin d’études ont désormais, un manuel qui leur offre le modèle méthodologique d’un travail qui répond à toutes les exigences scientifiques.

De l’auteur

Présenter l’auteur de « La Recherche en sciences de l’Information et de la Communication. De l’objet au processus de recherche », c’est se livrer à un exercice à la fois simple et hasardeux. Simple pour ceux qui l’ont pratiqué depuis près de deux décennies.

Et, difficile, pour quiconque le découvre au travers de cet ouvrage. Godefroid-Guillaume Elite Ipondo Elika est Professeur d’université.

Sa charge horaire renseigne qu’il dispense les enseignements de Journalisme et de Méthodologie de la recherche à l’Institut facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC) à Kinshasa. Pas seulement. Il enseigne également dans certains établissements d’enseignement supérieur et universitaire de la RD Congo.

Outre le manuel dont l’intitulé repris ci-dessus, Godefroid-Guillaume Elite Ipondo Elika est aussi l’auteur de « Sociographie de la télévision congolaise », publié aux éditions L’Harmattan.

La recherche en sciences de l’Information et de la communication : de l’Objet au processus de recherche, Godefroid-Guillaume Elite Ipondo Elika, Ed. L’Harmattan, Paris, 2017, 224 pages.

Laurel Kankole/Forum des As
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz