Skip Navigation Links > Détail article
Qu’est ce qui fait monter ou baisser une action en Bourse ?
Publié le 29/11/2017
Pourquoi le cours de Bourse d’une valeur varie au cours du temps ? Pourquoi une action chute et une autre monte ? Eléments de réponse destinés à tous les débutants qui veulent bien démarrer en Bourse et investir de manière efficace.

Les cours de Bourse varient en fonction de l’offre et de la demande. Pour faire simple, si le nombre de personnes voulant acheter une action dépasse le nombre de personnes désirant vendre un titre alors l’action monte.

A l’inverse, si le nombre de personnes souhaitant vendre une action dépasse le nombre de personnes voulant acheter une valeur, alors l’action baisse. Mais qu’est ce qui fait qu’un investisseur cède ou achète une action sur le marché ?

De nombreux facteurs peuvent alimenter la hausse ou la baisse d’une action en Bourse. Ils peuvent être internes à l’entreprise ou plus conjoncturels.

Les facteurs internes à l’entreprise

Les éléments importants pour évaluer une entreprise est d’abord sa capacité à engranger des bénéfices et à faire croître son chiffre d’affaires. Chaque trimestre, une société communique sur l’évolution de ses revenus et de ses profits.

En général, lorsque ces chiffres dépassent les attentes des analystes, le cours de l’action progresse. A l’inverse, s’ils se révèlent inférieurs, l’action recule.

C’est donc la santé financière d’une entreprise qui influence le cours d’une action. Sa capacité à distribuer un dividende (l’actionnaire empoche une rémunération régulière de son placement), son niveau d’endettement, ses perspectives à court terme et moyen terme, l’éventualité de pouvoir se faire racheter (OPA) peuvent faire bouger une action.

De même, la gouvernance d’une société entraine souvent des mouvements de cours.

Par exemple : la nomination d’Alexandre Bompart en juin 2017 comme PDG de Carrefour a fait bondir le titre. A l’inverse, l’annonce de la démission du PDG d’Elior Philippe Salles, en juillet 2017, s’est immédiatement traduite par une baisse de l’action.

Autre influence : le secteur d’activité. Un titre peut augmenter ou baisser lorsque les investisseurs estiment que l’entreprise appartient à une industrie en phase de croissance ou à l’inverse lorsque le secteur est en proie à des difficultés (concurrence accrue, pression sur les prix, etc..).

Exemple : Les secteurs cycliques tels que l’automobile, la publicité, les semi-conducteurs, le BTP sont plus risqués qu’un investissement dans un secteur moins cyclique tels que les assurances ou le luxe.

Les facteurs conjoncturels exercent aussi une influence sur le cours d’une action

Les indicateurs économiques ont un impact sur les marchés financiers. Les investisseurs suivent tout particulièrement les baromètres des poids lourds mondiaux (États-Unis, Europe, Chine).

Mais chaque indicateur ne revêt pas la même importance dans les décisions d’investissements. Par exemple, le PIB n’a guère d’influence sur les marchés car il ne fournit aucun élément prédictif. Les indicateurs dits «avancés», établis à partir de sondages auprès des entreprises, ménages ou investisseurs, ont davantage d’influence.

Les PMI composite, issus d’enquêtes auprès des directeurs d’achat dans l’industrie et les services, les indices de confiance des consommateurs (qui reposent sur les prévisions d'achats importants et sur la situation économique des ménages) tels ceux de l’université du Michigan et du Conference Board aux États-Unis, ou encore, outre-Rhin, l’indice IFO (climat des affaires) et le Zew (sentiment des investisseurs), fournissent des informations déterminantes pour les investisseurs.

Enfin, les changements qui se produisent dans le monde comme les conflits, le terrorisme, les questions sur l’intégrité de l’euro (Brexit, Grexit), la capacité de certains pays à emprunter sur les marchés, et les élections présidentielles animent souvent les marchés boursiers.

Voici les éléments qui font (le plus souvent) monter une action et qui vous permettront de bien investir en Bourse

- Publication d’un chiffre d’affaires ou de résultats supérieure aux attentes.

- Des perspectives meilleures que prévu.

- Un rendement du dividende élevé et qui progresse régulièrement chaque année.

- Le lancement d’une OPA (offre publique d’achat) ou d’une OPR (offre publique de retrait) lorsque ces opérations sont accompagnées d’une prime sur le dernier cours de Bourse. Les rumeurs d’OPA et d’OPR sont également un soutien pour l’action.

- Une opinion favorable émis par un analyste financier.

Voici les éléments qui font (le plus souvent) baisser une action et qui vous permettront de bien investir en Bourse

- Une augmentation de capital : un nombre plus grand de titre devra se répartir les bénéfices inchangés, ce qui entraîne mécaniquement une baisse du cours de l’action.

- Publication d’un chiffre d’affaires ou des bénéfices inférieurs aux attentes

- Révision en baisse des objectifs de l’entreprise concernant son chiffre d’affaires (sales warning) et/ou ses résultats (profit warning).

- Une note défavorable publiée par un analyste financier.

- La décision de la société de couper voire supprimer son dividende.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz