Skip Navigation Links > Détail article
Android sait toujours où vous êtes, même en l'absence de données d'emplacement
Publié le 22/11/2017
Google a reconnu qu'elle avait tenu en permanence à jour l'emplacement de ses téléphones Android, même si leurs utilisateurs désactivaient les données de géo-localisation.

Android sait où vous vous trouvez, même si vous avez désactivé depuis longtemps déjà la géo-localisation. Un communiqué du géant technologique indique que Google stockait depuis début 2017 les emplacements des pylônes d'antennes à proximité des téléphones Android. L'entreprise ajoute aussitôt ne pas avoir finalement trouvé d'utilité à ce genre d'info et avoir donc interrompu cette pratique.

Comment ça marche?

Lorsqu'un appareil mobile Android passait près d'un pylône d'antennes, il contactait les serveurs de Google pour signaler l'emplacement de ce dernier. Cela se faisait aussi même si l'utilisateur avait désactivé les données d'emplacement dans le système d'exploitation, comme l'écrit le magazine en ligne Quartz. Google aurait ainsi été à même de connaître à tout moment l'emplacement des utilisateurs. Selon l'entreprise même, cette pratique s'inscrivait dans une expérience visant à améliorer l'envoi de messages via les réseaux mobiles. Elle assure aujourd'hui qu'elle n'a pas utilisé ou tenu à jour ces infos et qu'Android a entre-temps été adapté pour ne plus transférer les données relatives aux pylônes en question.

La raison pour laquelle les données d'emplacement ont également été transférées, même si les utilisateurs les avaient désactivées, était inhérente, selon Quartz, au service qui les transférait. Les pylônes d'antennes étaient en effet en contact avec Firebase Cloud d'Android, un élément qui prend en charge les messages de texte et les notifications. Or cet élément est indépendant des 'données d'emplacement' que l'utilisateur peut désactiver, et qui sont surtout associées à Google Maps. Il n'était donc pas possible de désactiver les messages de Firebase et ce, même si l'utilisateur savait qu'ils existaient.

Street View

C'est entre-temps la deuxième fois que Google se voit forcée de révéler au monde qu'elle sait vraiment où vous vous trouvez partout et toujours. Précédemment déjà, elle avait reconnu que les voitures de Street View avaient collecté entre 2007 et 2010 tous les noms des réseaux wifi et les adresses MAC des routeurs qu'elles rencontraient en circulant. Dans les années qui suivirent, l'entreprise fit l'objet de quelques sérieux avertissements pour ce genre de pratique, ainsi que de quelques millions d'euros d'amendes de la part de plusieurs organisations en charge du respect de la vie privée dans le monde.

On ne sait pas encore si ces nouveaux aveux déboucheront également sur des amendes.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz