Skip Navigation Links > Détail article
Les Retombées de l’atelier sur les enjeux du commerce des accords de partenariat économique et l’avenir de l’accord de Cotonou
Publié le 12/10/2017
Les membres du Repongac ont au cours d’un atelier de deux jours organisé à Kinshasa sur l’avenir de l’accord de Cotonou levés quelques options qui devront être pris en compte par le parlement. Il s’agit entre autres, de la volonté de poursuivre le partenariat entre l’Union européenne et les Acp(Afrique caraïbes pacifiques).
Les enjeux du commerce des accords de partenariat économique et l’avenir de l’accord de Cotonou ont fait l’objet des discussions durant deux jours ; soit du 10 au 11 octobre 2017 à Kinshasa entre les membres du réseau des plates formes nationales des Ong de l’Afrique centrale réunis au sein du Repongac et les parlementaires congolais à l’Hôtel Venus.

En effet, la Rdc est un grand partenaire de l’Union européenne(Ue) et ce partenariat engage beaucoup de secteur entre autres, le secteur commercial et le futur de l’accord de Cotonou qui prend fin et en 2020.

A cet effet, il y a des réflexions qui sont menées partout pour discuter sur l’après 2020 et d’autres part, il y a au niveau de partenariat économique, des accords de libre- échange et l’Afrique centrale n’a pas conclu un accord avec l’Union africaine sauf le Cameroun qui peut-être a conclu un accord avec l’Ue.

D’où la raison d’être de cet atelier qui avait pour objectif de renforcer les capacités de la société civile et les réseaux de parlementaires par rapport à ses enjeux et pour savoir comment les échanges se font entre la Rdc et le Congo Brazza ou entre le Cameroun ainsi que d’autres pays de l’Afrique centrale…

Il s’est agit aussi de savoir s’il faudra continuer ou pas avec l’accord de Cotonou.

Durant les deux jours, les membres du Repongac ont proposé des pistes de solutions qui seront finalisées avec une équipe restreinte et mises sous forme des recommandations qui seront déposées au niveau du parlement.

Le Président du conseil d’administration du Cnongd(Conseil national des Ongd), Didier Mambune Monga a tenu à remercier tous les participants pour le travail abattu durant les deux jours de l’atelier.

Il a précisé que ces deux jours n’ont pas été vain, mais bénéfique pour l’avenir de la coopération Ue-Acp (Afrique caraïbes pacifique) que les membres veulent gagnant-gagnant et mutuellement respectueuses.

Le Pca du Cnongd a émis le vœu de voir les résultats de cet atelier influer positivement et de manière significative sur les futures politiques de coopération entre l’Ue et les Acp.

D’autre part, le président du conseil d’administration du Repongac, Dr Davy Irené Louvouezo a déploré l’absence des parlementaires à cet atelier.

Il a tout de même remercié les participants qui ont marqué de leur présence, le deuxième atelier est prévu à Brazzaville.

Il sera également organisé d’autres ateliers et un atelier régional au niveau du Cameroun.

Faute de temps imparti, les recommandations n’ont pas pu être présentées au cours de cet atelier, mais les participants ont émis quelques perspectives.

Revitalisera les Ape, mettre en place un programme pour l‘amélioration du climat des affaires ; mettre un programme de suivi-évaluation, création de l’Union bancaire ; évaluer les Ape et la société civile devra faire le suivi du programme de redynamisation des l’espace Cotonou/Rdc et sa mise en œuvre…

Ils ont également levés quelques options entre autres, une bonne prise en compte de l’intégration régionale en Afrique centrale, la nécessité de poursuivre les negociations sur les Ape à sorti des mesures d’accompagnement efficaces ; la volonté de poursuivre le partenariat avec l’Ue et la nécessité pour la société civile de collaborer avec les parlementaires…

Gisèle Tshijuka/MMC
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz