Skip Navigation Links > Détail article
Bourse : le secteur bancaire en zone euro en a sous le pied
Publié le 28/09/2017
Cyriaque Dailland, analyste-gérant chez Convictions AM, croit au potentiel de performance des actions du secteur bancaire en zone euro. Voici son analyse.

En dix ans, le secteur bancaire en zone euro a perdu quasiment 50% de sa valeur en Bourse, alors que dans le même temps l’Euro Stoxx 50 a progressé de 22%. Au-delà de cette sous-performance, le secteur bancaire a également présenté une volatilité plus élevée avec des mouvements très différents des autres secteurs.

Ces particularités trouvent leur origine dans la crise bancaire de la zone euro, en 2011, après la crise financière mondiale de 2007-2008, qui a conduit à une régulation de plus en plus contraignante, imposant d’envisager une modification du modèle économique pour les banques.

Plusieurs arguments en faveur d’une revalorisation du secteur

Premièrement, le secteur bancaire présente une corrélation importante avec les taux souverains. Les taux bas ont entrainé une pression sur les marges (taux court faible et pentification limitée de la courbe des taux). Avec une politique monétaire moins accommodante de la part de la Banque centrale européenne à partir de 2018, les taux d’intérêts devraient progressivement remonter, en particulier sur les taux à long terme… apportant de l’oxygène aux activités de crédit.

Deuxièmement, le niveau de valorisation du secteur bancaire est à un niveau attractif. Bien qu’il soit toujours difficile d’utiliser les ratios classiques pour évaluer la cherté des banques du fait de la spécificité de leur activité, les indicateurs utilisés (cours rapporté à la valeur comptable : 0,85 en moyenne; cours rapporté aux résultats : 12) montrent que le secteur est, en absolu comme en relatif, à un niveau de prix intéressant.

Troisièmement, les résultats des banques de la zone euro s’améliorent, après plusieurs années décevantes. Les analystes estiment qu’ils devraient de nouveau être en progression en 2018. Cette évolution s’explique en partie par la reprise plus forte qu’anticipée de l’activité économique qui a entrainé une hausse de la distribution de crédit et la baisse des taux de défaut des entreprises.

Enfin, la pression vers plus de régulation a conduit le secteur bancaire à se restructurer, renforçant sa solidité… au prix de moins de rentabilité. La dépendance qui préexistait entre les banques et les États a été réduite. Le cas de «Banco Popular» a ainsi montré que la zone euro était capable de gérer rapidement et efficacement une situation financière bancaire problématique. Le système bancaire de la zone euro peut être considéré aujourd’hui comme relativement solide et moins interdépendant.

Difficile retour aux grandes heures de la banque

Il faut toutefois admettre que le rattrapage attendu ne permettra pas de revenir sur les niveaux les plus élevés de 2007. Les ruptures technologiques que rencontre le monde bancaire, avec notamment la digitalisation des services limitent les marges du secteur. En outre, la régulation (Bâle 3 en particulier) a logiquement entrainé une forte réduction de toutes les activités à risques (compte propre, intermédiation, etc.) et surtout de l’effet de levier (ratio dette totale rapportée aux fonds propres).

Aussi, il est difficile d’envisager aujourd’hui que le secteur bancaire retrouve le niveau de rentabilité qu’il a pu connaitre avant la grande crise financière.

En synthèse, le secteur bancaire présente une valorisation attractive et une croissance des bénéfices en amélioration. Il présente toujours une prime de risque importante liée à son comportement passé, alors qu’elle ne parait objectivement plus tout à fait justifiée aujourd’hui à la vue des fondamentaux.

Pour investir sur cette classe d’actifs, un ETF «secteur bancaire» semble à privilégier. Le «Lyxor Euro Stoxx Banks» (FR0011645647) est exposé uniquement sur les banques de la zone euro avec, à souligner, un poids important sur l’Espagne (32%), la France (25%) et l’Italie (18%). Il constitue un support intéressant pour s’exposer à cette thématique.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz