Skip Navigation Links > Détail article
Pourquoi investir dans l'or physique en 2017 ?
Publié le 20/09/2017
On achète de l'or pour se protéger de l'inflation, de la déflation, et d'une crise systémique sur les marchés financiers. Conseils et précautions, par Jean-François Faure, président d’Aucoffre.com

La préoccupation majeure des grandes économies est de lutter contre la déflation. Leur objectif est de relancer la consommation pour stimuler la croissance à coups de taux très bas et d’émissions monétaires massives.

Le problème est que l’argent injecté dans le circuit monétaire ne profite pas à l’économie réelle, la croissance mondiale peine à décoller et les particuliers voient leur épargne se réduire comme peau de chagrin, qui plus est, avec les nouvelles réformes fiscales qui se profilent en France.

Rares sont les placements qui conjuguent aujourd’hui rendement et sécurité, à moins d’investir à la fois dans des placements dynamiques et dans l’or pour la sécurité.

L’or est une valeur refuge pour plusieurs raisons

1. L’or est la plus vieille monnaie du monde

Rare mais en quantité suffisante, inoxydable, malléable et durable, l’or est utilisé depuis 6.000 ans comme monnaie d’échange pour le commerce. Les premières pièces d’or frappées remontent environ à 600 ans avant J.-C. Le métal jaune bénéficie d’un capital confiance depuis des siècles. Contrairement aux monnaies fiduciaires émises par les États, l’or n’est pas imprimable à l’infini. Le stock d’or mondial a une masse bien définie. En termes d’inflation, la valeur de l’or est très stable dans le temps, contrairement au dollar qui a perdu 98% de sa valeur d’origine.

2. On investit dans l’or pour se protéger des risques

L’or ne doit pas être envisagé comme un investissement classique. C’est un actif improductif qui ne procure aucun rendement et ce n’est pas ce qu’on attend de lui. On investit dans l’or pour protéger son patrimoine et couvrir d’éventuelles pertes financières avec d’autres actifs plus risqués.

L’or, qui plus est physique (pièces et lingots), doit être envisagé comme l’assurance incendie de son patrimoine, c’est une épargne de précaution.

En 2008, puis 2011, l’or physique a parfaitement joué son rôle de couverture. Quand tous les actifs boursiers ont dévissé, y compris le cours de «l’or papier», il y a eu une très forte demande pour les pièces d’or d’investissement, dont le prix s’est envolé avec l’augmentation de leurs primes (80% pour le demi-Napoléon). Ceux qui avaient la bonne idée d’en acquérir à bon prix avant la crise ont pu éponger les pertes générées par les autres actifs. C’est la meilleure assurance patrimoniale.

3. La meilleure arme contre l’inflation et la déflation

Selon la pyramide inversée définie par l’économiste américain John Exter, l’or est l’actif le plus fiable et le plus liquide en période de crises déflationnistes. Au sommet de la pyramide se trouvent les actifs les moins liquides, comme l’immobilier et les plus risqués, comme les produits dérivés.

À l’inverse, en cas de forte inflation, le prix de l’or augmente beaucoup plus vite que les autres prix, il offre donc une bonne protection. En période déflationniste, au mieux il surperforme, au pire il conserve le pouvoir d’achat.

4. Le pouvoir libératoire de l’or

L’or est l’un des seuls actifs, avec les monnaies à cours légal, à être accepté dans le cadre d’une transaction commerciale ou du règlement d’une dette, c’est ce que l’on appelle le pouvoir libératoire.

Les pièces d’or d’investissement, le meilleur placement

Il est possible d’investir l’or sous forme d’ETFs (ou Exchange Traded Funds, des contrats qui répliquent l’indice or), mais l’or papier n’a pas du tout les mêmes fondamentaux que l’or physique. Il représente les mêmes risques de volatilité que n’importe quelle autre action, comme tout support spéculatif, et n’est pas exempt du risque de faillite de la société émettrice.

Acheter des pièces d’or d’investissement est la première précaution à prendre quand on veut investir dans l’or. D’abord parce qu’elles sont accessibles, liquides (on peut les échanger facilement et rapidement contre du cash), ce sont des produits simples à comprendre et pour lesquels il existe un cours international officiel.

Contrairement aux lingots, une prime s’applique aux pièces. Cette différence entre le prix du métal précieux contenu dans la pièce et le prix auquel elle se négocie est un véritable effet de levier. Si l’on revend les pièces au moment opportun, quand la prime est plus élevée qu’à l’achat, on peut dégager des bénéfices intéressants.

Enfin, les pièces d’or d’investissement du type Napoléon, Kruggerand, Souverains britanniques… bénéficient d’une fiscalité avantageuse. Les pièces d'or d'investissement ne sont pas soumises à la taxe forfaitaire, ni à la TVA, pas de taxe à la revente sur les plus-values au bout de 22 ans de détention… Elles représentent le meilleur placement possible dans l'or physique.

La meilleure façon d’investir dans l’or est d’en acheter de manière régulière et ne réserver la vente de ses produits qu'en cas de crise systémique. On peut être certain que c’est un plan gagnant, surtout si l’on achète des pièces.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz