Skip Navigation Links > Détail article
Ituri : la SOKIMO décide de récupérer ses titres miniers cédés à « Mwana Africa »
Publié le 15/09/2017
Le comité de gestion est déterminé d’examiner l’ensemble des engagements contractuels entre la SOKIMO est ses partenaires conformément au vœu du ministre de Mines pour que la SOKIMO soit rétablie dans ses droits.
La Société minière de Kilo-Moto(SOKIMO), a décidé de récupérer ses titres miniers cédés à la société « Mwana Africa » et à une entreprise chinoise au niveau de la mine d’or de Zaniko à Djalasiga dans le territoire de Mahagi a indiqué jeudi à l’ACP, le directeur général de SOKIMO, Upio Kakura.

M. Upio Kakura a ajouté que la mine d’or de Zaniko est un potentiel important pour la SOKIMO parce que les données dont son entreprise dispose démontrent que les futures activités minières dans la province de l’Ituri résident dans ce gisement pour lequel son comité de gestion va veiller pour la mise en place d’un partenariat crédible.

Il a par ailleurs signifié que son entreprise envisage prochainement d’exploiter le site de Talolo dans le territoire d’Irumu, précisant que le comité de gestion de son entreprise est déterminé d’examiner l’ensemble des engagements contractuels entre la SOKIMO est ses partenaires conformément au vœu du ministre de Mines pour que la SOKIMO soit rétablie dans ses droits.

Le directeur général de la SOKIMO a plaidé pour la sauvegarde des intérêts de cette entreprise publique dans les contrats de sous-traitance étant donné que la SOKIMO a le droit de revoir certains contrats si les sociétés de sous-traitance n’ont pas des capacités matérielles et financières pour remplir leurs engagements.

ACP
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz