Skip Navigation Links > Détail article
Intense activités du ministère des Finances : Yav Mulang et Deogratias Mutombo en séjour de travail dans l’Est
Publié le 30/03/2017
Mobilisation des recettes et possibilité de financement du secteur agricole sont à l’ordre du jour de cette importance mission qui pour l’heure se trouve être en train de sensibiliser les opérateurs économiques de Beni, au Nord-Kivu.
Plus d'une semaine déjà depuis que le ministre des Finances, Henri Yav Mulang séjourne dans la partie Est de notre pays en mission de travail. Dans cette mission pour laquelle il est dépêché par le chef de l'Etat, Henri Yav Mulang n'est pas seul, il est accompagné du gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC). Au cours de cette mission, ils ont, dans une approche de gestion de proximité, écouté les préoccupations et difficultés auxquelles font face des opérateurs économiques dans l'exercice de leurs activités et ce, en vue d'orienter l'action du gouvernement pour arriver à relancer l’économie en provinces.

Raison pour laquelle les interlocuteurs de la délégation venue de Kinshasa se sont exprimés sur les questions liées aux exonérations qui pèsent lourd et favoriseraient la concurrence déloyale puisque les produits souvent exonérés se retrouvent sur le marché à vil prix. C'est pourquoi ils ont sollicité leur suppression pour mieux étudier le dossier avant d'autoriser une quelconque exonération. Les acteurs de la Société civile, les responsables des institutions de micro finance ainsi que les opérateurs économiques membres de la FEC ont fait des propositions au ministre des Finances, Henri Yav Mulang, notamment l'assouplissement de la fiscalité qui pèse lourd sur l'activité commerciale, l'encadrement des commerçants face à la concurrence déloyale, la lutte contre la fraude et la contrebande douanière qui s'est érigée en système et qui décourage les commerçants travaillant dans le respect des normes.

Pour arriver à faciliter les opérations bancaires, les opérateurs économiques de Mahagi ont sollicité l'installation d'une succursale de la Banque centrale du Congo (BCC). « Le principe est acquis », a assuré le gouverneur de la Banque centrale, Déo Gratias Mutombo qui a annoncé une bonne nouvelle aux opérateurs économiques, à savoir, l'octroi des financements aux opérateurs économiques des PME investies dans les secteurs porteurs, notamment l'agriculture pour arriver à bien réorienter l'économie congolaise.

Pour ce faire, il faudra changer les modèles économiques en RDC, une économie dont la croissance a été portée pendant longtemps par les mines, mais ces mines qui ont démontré-leur limite. Risquer d’accroitre la production intérieure et réduire les importations voilà qui va davantage contribuer à stabiliser la monnaie nationale. Le gouvernement a résolu de ne pas apporter des solutions conjoncturellement aux problèmes structurels. C'est, en tout cas, là, le sens à donner à cette mission que dirige Henri Yav Mulang dans cette partie du pays, mission qui concerne dans le deuxième temps les provinces des Nord et Sud- Kivu et la province de l'Ituri. Après Uvira, au Sud-Kivu, Henri Yav Mulang a mis cap sur Bunia avant de se rendre à Aru et Mahagi dans la, province de l'Ituri. Là aussi, son agenda prévoit des échanges avec les opérateurs économiques de Beni et de Bunagana au Nord-Kivu, et ce toujours pour stimuler les investissements et la production en République démocratique du Congo notre pays.

L’Observateur
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz