Skip Navigation Links > Détail article
Le Streaming musical, cet or numérique que convoite Sony au Nigéria
Publié le 20/01/2017
Pour le géant nippon Sony, le segment de la musique en streaming est la prochaine mine d’or au Nigéria. Selon Michael Ugwu, directeur général de Sony Music Entertainement pour l’Afrique de l’ouest, le streaming musical verra ses revenus exploser en raison de la chute des coûts de la data et de la croissance démographique que connaît le pays.

Avec l’amélioration de la connectivité, le streaming attire de plus en plus une population jeune et connectée. «Le service MTN Music Plus compte environ 3,5 millions d’abonnés qui paient entre 50 et 800 nairas par mois pour écouter de la musique en ligne. C’est là où l’attention du business doit être.», a estimé le responsable. Et de poursuivre en indiquant que MTN dispose d’une base d’abonnés d’environ 60 millions d’individus au Nigéria, ce qui prouve que la pénétration de ce service en est encore à ses débuts.

Pour concrétiser ses ambitions, Sony dispose encore de l’avantage de l’antériorité alors que le géant du streaming musical Spotify n’offre pas encore la possibilité de s’abonner à ses services depuis le pays le plus peuplé d’Afrique. Cependant, il doit jouer des coudes pour devancer ses concurrents Apple et Deezer qui eux sont déjà présents sur ce marché. Selon la firme Pricewaterhouse Coopers (PwC), le streaming musical qui génère actuellement 56 millions de $ par an devrait voir son chiffre d’affaires annuel monter à 88 millions à l’horizon 2019. Cette statistique traduit le dynamisme d’un secteur des médias et du divertissement dont la valeur passera de 4,8 milliards de $ en 2015 à 8,1 milliards de $ en 4 ans.

En dépit des perspectives prometteuses du streaming musical, Sony entend conforter son positionnement sur le segment des sonneries de téléphones qui rapporte des revenus supérieurs d’un tiers à ceux du streaming musical. D’ailleurs, rappelle Michael Ugwu, c’est ce sous-secteur qui a d’abord attiré la firme créée par Akio Morita au Nigéria : «Nous avions vu un marché susceptible de rapporter 100 millions de $ uniquement en ventes de sonneries de téléphones.»

Confiant de la pertinence du pari nigérian de sa compagnie, le DG de Sony Music Entertainement pour l’Afrique de l’ouest se plait à rappeler que le Nigéria c’est actuellement une population de 180 millions de personnes, destinée à monter jusqu’à 400 millions d’individus d’ici 2050. Le pays, qui sera alors la 3ème nation la plus peuplée de la planète derrière la Chine et l’Inde, aura une population essentiellement jeune, connectée et, qui sait, toujours plus amoureuse de musique.

Aaron Akinocho
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz