Skip Navigation Links > Détail article
Makutano 5 : Félix Tshisekedi annonce la tenue d’une table ronde sur le climat des affaires
Publié le 06/09/2019
Au cours de cette 5ème édition de Makutano, les experts vont cogiter sur des thématiques concrètes et stratégiques avec comme objectif de booster la croissance de la Rdc face aux grands bouleversements mondiaux.
Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi a ouvert, le 06 septembre 2019, la 5ème édition du forum « Sultani Makutano » au Pullman Hôtel Kinshasa en présence de près de 500 chefs d’entreprises, des leaders d’opinion ainsi que des acteurs privés et publics des 20 pays africains et du monde entier. La rencontre permet d’échanger sur les leviers innovants nécessaires à la croissance et à la compétitivité́ de la Rdc.

Au cours de cette 5ème édition de Makutano, les experts vont cogiter autour des thématiques concrètes et stratégiques avec comme objectif de booster la croissance de la Rdc face aux grands bouleversements mondiaux. Il s’agit notamment de l’intelligence artificielle, du changement climatique, de la transition énergétique et de l’économie durable.

Dans son mot d’ouverture, Félix-Antoine Tshisekedi a salué la tenue de ce forum économique.

Il a remercié la présence de nombreuses personnalités du monde des affaires, l’ancienne présidente du Libéria, Hellen Johnson, le président nigérien, Mahamadou Youssoufou et la star du football international, Samuel Eto’o fils.

« C’est une preuve que la jeunesse prend la responsabilité », a précisé Félix Tshisekedi.

Le Chef de l’Etat a indiqué que pour booster la croissance, il faut investir. « Au-delà du sentiment de chaîne de valeur, il se pose un défi de notre économie. Pour cela, il faut instaurer la promotion des jeunes entrepreneurs, œuvrer pour l’émergence de plusieurs millionnaires congolais et des Pme qui vont générer l’emploi ».

La relance de la croissance de l’économique nous met dans un triple défi : le défi de financement, le défi de capacité…

Le défi de capacité revêt de nombreux aspects entre autres, le système éducatif, le déficit en mains d’œuvre qui s’est aggravé.

« C’est pourquoi j’ai dédié à la formation professionnelle un ministère pour relancer ce secteur. Car, ma vision a-t-il poursuivi est de mettre l’homme au centre de la promotion pour le développement ».

D’où il faut travailler ensemble pour lever les défis de l’éduction par la formation professionnelle,

Félix Tshisekedi a par ailleurs souligné qu’il est impossible d’investir sans capitaux.

Parlant de l’amélioration du climat des affaires, il a précisé que l’entrepreneur doit cesser d’être perçu comme un chéquier car c’est notre premier partenaire pour le développement, pour cela, Félix Tshisekedi a rassuré les hommes d’affaires qu’il va veiller personnellement à la réduction de toute les tracasseries dont sont l’objet les entrepreneurs.

A cet effet, il a annoncé la tenue d’une table ronde sur le climat des affaires avec comme objectif de réfléchir ensemble pour prendre des mesures afin d’améliorer le monde des affaires.

Evoquant le secteur énergétique, il a affirmé que la Rdc procure un potentiel énergétique qui peut permettre au pays de s’affirmer comme un noyau énergétique mondial.

Sur le plan agricole, notre potentiel agricole constitue un levier de croissance énorme mais il faut lever le défi de transformer la production agricole artisanale en production industrielle.

Le Président de la république a en outre précisé que l’économie congolaise est caractérisée par des potentiels miniers mais qui doivent être canalisés.

Car, la richesse minière de Rdc constitue le poids de l’humanité avec la construction des automobiles.

D’où il faut faire en sorte que les richesses minières puissent être investies dans l’homme à travers l’agriculture, a-t-il dit en substance.

Pour rappel, le forum Sultani Makutano est organisé chaque année à Kinshasa pour faciliter les échanges commerciaux et les investissements, en vue de stimuler la croissance économique. Il s’agit d’un forum au cours duquel, les participants notamment les dirigeants d’entreprises publiques et privées, les investisseurs nationaux et étrangers et les gens d’affaires se réunissent autour d’un intérêt commun pour partager les expériences avec leurs pairs et identifier des opportunités et des partenariats.

Gisèle Tshijuka
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz